Artichauts et arthrose : guide nutritionnel

Les artichauts, ces plantes à l’allure de chardon originaire de la région méditerranéenne, sont reconnus depuis des siècles pour leurs bienfaits potentiels sur la santé. Riches en nutriments tels que la vitamine C, la vitamine K, le folate et le magnésium, ils sont également une source importante d’antioxydants comme les flavonoïdes et les polyphénols.

L’arthrose, forme d’arthrite la plus répandue, touche plus de 30 millions d’adultes rien qu’aux États-Unis. Cette maladie se caractérise par la dégradation du cartilage des extrémités osseuses, entraînant des dommages articulaires et des symptômes tels que douleur, raideur et gonflement. En l’absence de cure, le traitement vise principalement à gérer les symptômes et à ralentir la progression de la maladie.

La diète et l’inflammation jouent un rôle clé dans l’évolution de l’arthrose. Une alimentation anti-inflammatoire, riche en fruits, légumes, poissons et noix, peut aider à réduire l’inflammation articulaire et à protéger le cartilage. Les composés anti-inflammatoires des artichauts pourraient être bénéfiques dans la gestion de l’arthrose.

Bienfaits nutritionnels des artichauts

Les artichauts offrent vitamines, minéraux, fibres et antioxydants essentiels pour l’arthrose :

  • Riches en vitamine C, un antioxydant qui combat l’inflammation. Un artichaut de taille moyenne contient 12% des apports journaliers recommandés (1*).
  • Excellente source de vitamine K, soutenant la santé osseuse, d’autant plus que l’arthrose augmente le risque d’ostéoporose (1*).
  • Bonne source de magnésium et de potassium. Le magnésium favorise la santé des os et des muscles. Le potassium aide à gérer la pression sanguine (1*).
  • Riches en fibres. 7g par artichaut moyen, favorisant la santé intestinale et cardiaque (1*, 2*).

Propriétés anti-inflammatoires

Les artichauts possèdent des substances anti-inflammatoires telles que les flavonoïdes et les polyphénols :

  • L’extrait de feuille d’artichaut a réduit les marqueurs inflammatoires dans les études sur les rats (5*, 11*).
  • Les études in vitro montrent que les composés des artichauts inhibent les enzymes déclenchant l’inflammation (5*, 14*).
  • Les artichauts ont amélioré la santé du foie et réduit le stress oxydatif dans des études sur l’homme et l’animal (5*, 11*). Le stress oxydatif contribue à la dégradation du cartilage dans l’arthrose.

Artichauts et gestion de l’arthrose

La recherche spécifique sur les artichauts et l’arthrose est limitée mais prometteuse :

  • Une étude sur les rats a trouvé que l’extrait de feuille d’artichaut prévenait le développement de changements liés à l’arthrose (5*).
  • L’extrait a supprimé les molécules inflammatoires et les enzymes impliquées dans la progression de l’arthrose (5*, 11*).
  • Des composés comme la cynarine pourraient protéger le collagène du cartilage et prévenir la perte osseuse (5*, 11*).

Davantage de recherches sont nécessaires, mais les preuves actuelles et l’utilisation traditionnelle soutiennent les avantages potentiels des artichauts contre l’arthrose.

Recommandations diététiques

Pour intégrer les artichauts dans une diète adaptée à l’arthrose :

  • Cuire à la vapeur ou bouillir les cœurs d’artichaut frais. Les ajouter dans les salades, les pâtes ou les consommer seuls (2*, 13*).
  • Rôtir les moitiés d’artichaut avec de l’huile d’olive, de l’ail et du citron à 200°C pendant 40 minutes (13*).
  • Ajouter des artichauts marinés dans des bols de céréales, des tacos, des pizzas, et plus encore (2*).
  • Complémenter avec des capsules d’extrait de feuille d’artichaut de 500 à 1000mg par jour. Consulter un médecin au préalable (5*).

Les artichauts s’intègrent bien dans une diète méditerranéenne anti-inflammatoire recommandée pour l’arthrose.

Limitations et considérations

  • Des études plus larges sur les humains concernant les artichauts et l’arthrose sont nécessaires (5*).
  • Ceux souffrant de calculs biliaires ou d’obstruction du canal biliaire devraient éviter les artichauts en raison de leurs effets stimulant la bile (5*).
  • Les réactions allergiques sont rares mais possibles. Arrêter l’utilisation en cas d’irritation (5*).

Conclusion

Les recherches préliminaires suggèrent que les artichauts pourraient bénéficier à l’arthrose grâce à leur contenu nutritionnel et leurs substances anti-inflammatoires. Bien que les preuves actuelles soient prometteuses, des essais cliniques plus approfondis sont nécessaires.

Néanmoins, inclure les artichauts dans le cadre d’une alimentation et d’un mode de vie anti-inflammatoires présente peu de risques et peut soutenir la gestion des symptômes de l’arthrose.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *