cafe-et-arthrose

Le café et l’arthrose : alors, est-ce compatible ?

Vous adorez le café mais vous souffrez de problèmes d’arthrose. Dès lors, vous avez peur que le fameux breuvage ne soit plus adapté à l’état de votre corps. Nous ne souhaitons pas vous laisser dans le doute !

Et comme toujours, nous avons fourni de gros efforts (de café… fort de café…) pour réunir des sources fiables et délivrer des informations nuancées.

En réalité, le café n’est ni tout à fait mauvais, ni particulièrement indiqué quand on souffre d’arthrose. Cela dépend de plusieurs facteurs, et de la manière dont on considère la question. En soi, ce breuvage accuse une bonne teneur en antioxydants. Certains d’entre eux ont des propriétés anti-inflammatoires franchement intéressantes.

Cela dit, la caféine peut être à l’origine de certains problèmes arthritiques. À défaut de cesser toute consommation de café, il s’agirait donc de réduire le nombre de tasses.

À ce stade, vous regardez peut-être vos capsules de café avec circonspection. Nous ne voulons pas vous laisser dans le vague.

Découvrez donc, dans les lignes à venir, des informations complètes et sourcées sur le lien entre le café et l’arthrose. Ainsi, vous pourrez faire votre choix en toute quiétude.

L’arthrose : ce que vous devez savoir

L’arthrose touche de nombreuses personnes. Souvent, c’est l’âge qui explique le surgissement de douleurs au niveau des articulations.

Mais elles peuvent avoir d’autres causes, comme un excès pondéral ou un problème héréditaire.

Quoi qu’il en soit, il est important de consulter un médecin si les souffrances durent trop longtemps. Il pourra alors vous donner des conseils ciblés, à travers des exercices ciblés par exemple, ou au niveau du régime alimentaire.

En effet, certaines denrées peuvent accentuer les états inflammatoires, par exemple, et favoriser l’installation d’arthrose.

On remarque que les gens accusant un trop haut taux de mauvais cholestérol peuvent développer plus facilement de l’arthrose (source).

Mais alors, qu’en est-il pour le café ? Doit-on encore s’autoriser ce fameux breuvage, si l’on est exposé à des difficultés dans le domaine articulaire ?

En réalité, ce qui est intéressant, c’est que plusieurs réponses peuvent être apportées à cette question. Contrairement à d’autres denrées, qui permettent de trancher assez rapidement et facilement, ici les scientifiques ne sonnent pas tous la même cloche.

Vous allez comprendre pourquoi.

Le café : pourquoi certains le déconseillent en cas d’arthrose ?

Soyons clairs : certaines études ne poussent pas à l’enthousiasme quand il s’agit d’évaluer les effets du café sur les problèmes d’arthrose.

Celle-là, par exemple, met en avant le rôle délétère de la caféine.

Selon les experts qui ont mené ces expériences, en effet, ce stimulant mondialement privilégié pourrait augmenter les risques de voir les difficultés articulaires s’aggraver, ou même contribuer à leur émergence. En effet :

  • La caféine viendrait perturber la circulation normale des cytokines, ces protéines qui jouent un rôle dans le bon fonctionnement des cellules. Ainsi, l’intégrité des structures osseuses ou musculaires seraient en partie compromises.
  • Aussi, elle favoriserait le stress mécanique, lui-même susceptible d’augmenter exponentiellement la propension à l’arthrose.
  • Finalement, des dégâts sur le cartilage ont été constatés.

Ces effets ont été confirmés dans le cadre d’une expérience précise (source) en Corée, où le lien entre une grande consommation de café et le développement d’une arthrose du genou a été tissé.

Au vu de ces informations, on serait tentés de penser, donc, que le café est à bannir absolument d’un régime alimentaire si l’on souffre d’arthrose.

En réalité, c’est un peu plus compliqué que ça.

Le café : connaissez-vous cette vertu qu’on lui attribue souvent… ?

En effet, la fameuse boisson ayant donné son nom à une pause… peut se targuer d’une belle teneur en antioxydants.

Et ces antioxydants, justement, auraient des vertus anti-inflammatoires. Notez bien le conditionnel.

Lorsqu’on lit ce travail de recherche, en effet, on découvre que les résultats sont discordants selon les individus. Parfois, l’effet s’est avéré positif.

Mais dans d’autres cas, le café est venu accentuer certaines douleurs.

Cela semble s’expliquer par des facteurs génétiques ou par la manière dont le corps des différents individus a réagi à la boisson

C’est pourquoi une certaine confusion règne sur Internet à ce propos. Il existe des sites qui vantent les mérites du café en cas de problèmes articulaires.

D’autres invitent au contraire à la prudence. Alors, comment s’y retrouver dans cette cohue ?

Café et arthrose : ce que nous vous conseillons

Chez Mon Parrain Santé, il y a un conseil que nous aimons vous donner souvent. Vous l’aurez peut-être deviné : celui de préférer la mesure, l’équilibre en alimentation.

Si vous engloutissez des litres de café par jour, ce n’est dans tous les cas pas bon pour votre corps. Le système nerveux va plus ou moins rapidement s’en voir perturbé.

Concernant l’arthrose, il faut observer le même genre de discipline :

  • Limitez vos tasses de café. Déterminez un quota par jour, et tentez de ne pas le dépasser. Cela implique aussi de réduire, en parallèle, les autres denrées (sodas, certaines gourmandises…) qui contiennent de la caféine.
  • Si vous sentez que ce breuvage a un impact négatif sur vos problèmes d’arthrose, allez voir un spécialiste. Il pourra déterminer s’il s’agit d’interrompre votre consommation, ou simplement de la réduire.
  • Évitez le café à jeun. Il est préférable d’intégrer son ingestion à un repas plutôt que d’en faire son seul “carburant”. C’est d’autant plus important si vous avez des problèmes d’arthrose ou que vous y êtes prédisposé(e).

Vous pourriez aussi aimer lire…

Le café et l’arthrose : notre bilan

En somme, il est difficile de trancher quand on étudie le lien entre le café et l’arthrose. Certains scientifiques se montrent très sceptiques face à cette boisson, et pas uniquement dans le cadre des problèmes articulaires d’ailleurs.

D’autres font preuve de clémence, en soulignant ses effets antioxydants.

C’est donc à vous de peser le pour et le contre. Si vous craignez d’accentuer vos douleurs arthritiques à cause du café, n’hésitez pas à arrêter d’en boire pendant quelques jours, pour voir si vous sentez une différence.

Ha, et dans tous les cas Mesdames et Messieurs : n’oubliez pas de boire… de l’eau !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir