Aubergines-et-arthrose

Aubergines et arthrose : guide nutritionnel

Dans cet article, nous plongeons au cœur de cette énigme culinaire et médicale, explorant le lien surprenant entre l’aubergine et l’arthrose.

À travers des recherches approfondies et des données scientifiques, nous répondrons aux questions qui brûlent les lèvres : l’aubergine aggrave-t-elle vraiment les symptômes de l’arthrite ou pourrait-elle, au contraire, tenir une place de choix dans votre régime anti-inflammatoire ?

Préparez-vous à être surpris, informés, et peut-être même un peu amusés, car nous découvrons ensemble les bienfaits cachés de ce légume exceptionnel.

L’aubergine est-elle inflammatoire ?

La famille des solanacées contient un composé appelé solanine. Certains pensent que la solanine contribue à la douleur et à l’inflammation, en particulier dans les formes inflammatoires d’arthrite comme la polyarthrite rhumatoïde.

Cependant, les études sur l’homme n’ont pas trouvé que la solanine des solanacées pose problème lorsqu’elle est consommée en quantités normales alimentaires. La quantité de solanine dans les aubergines est très faible par rapport aux niveaux pouvant être toxiques.

Alors que quelques études animales plus anciennes ont montré que la solanine peut endommager la muqueuse intestinale, des recherches récentes ont trouvé l’effet inverse. Une substance dans l’aubergine pourrait en fait protéger la barrière intestinale.

Globalement, il n’y a pas de preuve solide que les petites quantités de solanine dans les aubergines augmentent directement l’inflammation ou aggravent l’arthrite. Cependant, les individus peuvent avoir des sensibilités personnelles.

Bienfaits de l’aubergine pour l’arthrose

Bien que les préoccupations concernant l’aubergine solanacée soient infondées, les nutriments du légume montrent des capacités anti-inflammatoires prometteuses :

Riche en antioxydants

Les aubergines contiennent des antioxydants comme le nasunin et l’acide chlorogénique qui luttent contre les dommages oxydatifs des radicaux libres liés à l’inflammation et aux maladies.

La peau est particulièrement riche en nasunin, conférant aux aubergines une activité de piégeage des radicaux libres comparable à celle d’antioxydants populaires comme la vitamine C.

Effets anti-inflammatoires

En plus des antioxydants, les aubergines fournissent des anthocyanines, des pigments végétaux qui peuvent protéger le cartilage et prévenir l’inflammation.

Les anthocyanines ont également réduit les marqueurs de l’inflammation et de l’arthrite dans des études sur les rats. Davantage de recherches sont encore nécessaires chez l’humain.

Soutient la santé intestinale et articulaire

Avec 5 grammes de fibres par tasse, l’aubergine soutient la croissance des bonnes bactéries intestinales liées à moins d’inflammation. Cela peut indirectement soulager les symptômes articulaires.

Son profil faible en calories et en indice glycémique favorise également la perte de poids pour réduire le stress sur les articulations.

Risques et considérations

Quelques points importants à considérer concernant les aubergines :

  • Les aubergines contiennent des traces de solanine comme d’autres solanacées, mais trop faibles pour causer des problèmes chez la plupart des gens.
  • Vous pourriez avoir une sensibilité personnelle à la solanine ou à d’autres composés. Essayez d’éliminer l’aubergine pendant 2 semaines, puis de la réintroduire pour tester une réaction.
  • Surveillez les symptômes après avoir mangé des solanacées. Des poussées de douleur articulaire peuvent indiquer une intolérance individuelle.

Globalement, la recherche ne montre pas que l’aubergine aggrave directement l’arthrite ou l’inflammation. Mais des sensibilités personnelles sont possibles.

Préparation et cuisson de l’aubergine

Lors de l’achat, recherchez des aubergines brillantes, fermes et sans taches brunes. Les variétés courantes incluent :

  • Ichiban – type asiatique violet et élancé
  • Graffiti – violet vif avec une peau rayée de blanc
  • Fairy Tale – plus petite, en forme de larme

Gardez la peau riche en nutriments pour la cuisson. Pour réduire l’amertume naturelle et la perte d’humidité, salez les tranches avant de cuisiner :

  1. Tranchez l’aubergine et saupoudrez les deux côtés de sel (environ 1 cuillère à café par aubergine moyenne).
  2. Laissez reposer 30 minutes pour extraire l’humidité et les composés amers.
  3. Rincez le sel et séchez avant de cuisiner.

Les méthodes de cuisson populaires incluent la rôtisserie, la cuisson au four, le grill et la sautée. Les aubergines se prêtent bien aux plats cuits au four comme le Parmesan d’aubergine ou comme substitut de viande.

Recettes d’aubergine pour l’arthrose

L’aubergine est assez polyvalente pour n’importe quel repas. Essayez ces recettes anti-inflammatoires :

Soupe d’aubergine rôtie

La rôtisserie approfondit la saveur et la texture de l’aubergine pour une base de soupe crémeuse et apaisante mélangée avec des oignons, de l’ail et du bouillon de légumes.

Aubergine méditerranéenne au four

Faites cuire des tranches d’aubergine garnies de tomate, d’olives kalamata, de fromage feta et d’épices méditerranéennes comme l’origan et le persil.

Curry d’aubergine et de pois chiches

Ce curry végétarien met en avant l’aubergine en cubes et les pois chiches riches en protéines dans un mélange anti-inflammatoire de gingembre, de cumin et de curcuma.

Conclusion

Bien que faisant partie des légumes solanacées, les recherches actuelles ne montrent pas que l’aubergine aggrave l’arthrite ou augmente directement l’inflammation. En fait, les aubergines fournissent des nutriments bénéfiques comme des antioxydants et des fibres qui peuvent combattre l’inflammation sous-jacente aux symptômes articulaires chroniques.

Alors qu’un petit sous-ensemble de personnes peut avoir des réactions négatives à la solanine ou à d’autres composés, l’aubergine est probablement sûre pour la plupart des personnes atteintes d’arthrite. Intégrez l’aubergine dans un régime alimentaire équilibré et anti-inflammatoire dans le cadre d’une gestion optimale de l’arthrose.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *