citron-et-prostate

Le citron : a-t-il des effets particuliers sur la prostate ?

Le citron est une denrée (presque) incontournable en cuisine. Il est normal, dès lors, que ces Messieurs s’interrogent sur l’impact que cet agrume peut avoir sur la prostate.

Bien sûr, nous avons mené notre enquête. Nous avons interrogé et confronté nos sources. Et voici le résultat de ces interventions méticuleuses !

Il est difficile de définir clairement l’effet du citron sur la prostate. Les informations sont assez éparpillées, et parfois discordantes. Il semblerait cela dit que certaines propriétés de cette jolie denrée jaunes aient des effets bénéfiques sur la fameuse glande masculine, notamment sa belle teneur en flavonoïdes et la présence de pectine en son sein.

Quant à la vitamine C dont le citron regorge, elle ne met pas tout le monde d’accord concernant son impact sur la prostate.

Nous tenons en tout cas à vous livrer une analyse sérieuse et précise. Voici, références à l’appui, toutes les données que nous avons pu récolter sur le sujet.

Ne faites plus un zeste ! Restez rivés un moment sur votre siège. Nos observations sur le lien entre la prostate et le citron vont commencer.

Le citron : est-il bon pour la prostate ?

Le lien entre le fameux agrume jaune et la glande exclusivement masculine n’est pas forcément facile à établir.

Nous avons décidé d’aborder la question, car certains internautes se la posent, mais de manière générale, les scientifiques se montrent peu bavards à ce sujet.

La plupart des études que nous avons lues ont abordé le sujet en marge d’un autre, ou n’en sont pas venues à une synthèse particulièrement porteuse.

Mais c’est ça aussi, les joies de l’investigation en diététique ! Pour être le plus méthodologiques possible, car nous tenons à produire un contenu intelligent, nous avons décidé de traiter le problème par propriété.

Oui, on dirait un peu la résolution d’un exercice en mathématiques… mais quand la réponse n’est pas évidente, il faut se montrer rigoureux :

  • On classe populairement le citron dans la catégorie des fruits « pour simplifier », mais c’est plus précisément un agrume. Les agrumes sont connus pour être particulièrement riches en antioxydants. Pour rappel, ces derniers peuvent se montrer redoutables dans la lutte contre certaines maladies.

Parmi les antioxydants contenus dans notre splendeur exotique à la robe dorée, on retrouve les flavonoïdes (source). Sans que le lien ne soit absolument prégnant, quelques scientifiques ont tissé des liens entre ce composé d’origine végétale et la régulation de certains problèmes liés à la prostate (source).

  • La pectine qu’on retrouve dans le citron serait en mesure de prévenir les problèmes prostatiques, notamment sur le plan oncologique (source).
  • La question de la vitamine C, dont le jus de citron regorge justement (source), est finalement loin de faire l’unanimité quant à son lien avec la prostate. Les conclusions apportées à cette étude ne laissent pas particulièrement optimistes. Les auteurs considèrent que les nombreuses études menées n’ont pas permis de constater un effet manifeste, qu’il soit positif ou négatif d’ailleurs.

Les explications données ici font état de la manière dont la vitamine C a été intégrée à certains traitements contre le cancer, notamment celui de la prostate. Les résultats sont cependant difficiles à interpréter.

… Et ce n’est pas tout. Cet article de presse publié dans un journal suisse fait état d’un potentiel lien négatif entre l’acide ascorbique (le nom « technique » de la fameuse vitamine) et l’état des cellules cancéreuses.

Certains experts sont allés jusqu’à constater une plus grande résistance des cellules tumorales.

Il est difficile de trancher au milieu de cet embrouillamini… À ce stade, il manque d’un consensus clair. Cela dit, si la question n’a pas été vraiment tranchée, le danger n’est peut-être pas si élevé que certains le laissent entendre.

Vais-je guérir de mes problèmes prostatiques grâce au citron ?

Les pistes que nous venons d’esquisser sont assez diversifiées, mais n’offrent pas une vision assez solide du lien entre le citron et la prostate.

Nous pouvons par contre vous affirmer que cet agrume ne peut pas être considéré comme un « remède » contre les problèmes liés à cette glande.

À aucun moment il ne s’agit de faire une diète composée uniquement de la juteuse merveille en espérant chasser ses douleurs masculines.

Tout d’abord parce chez Mon Parrain Santé, nous rechignons à considérer les aliments (n’importe quel aliment) comme l’équivalent d’un médicament.

Si vous avez des problèmes de santé, il est important de consulter un spécialiste, qui saura identifier le meilleur traitement possible.

Maintenant que cet avertissement général a été donné, nous pouvons tout de même constater que certaines denrées ont des effets puissants et particuliers sur le corps.

Le fer contenu dans certains légumes est officiellement reconnu pour renforcer les défenses naturelles.

Cela dit, concernant la prostate et le citron, les liens concrets sont vraiment trop faibles. D’abord parce que la question de la vitamine C fait polémique.

Ensuite, car la présence de pectine et de flavonoïdes ouvre des hypothèses qui n’ont jamais été vérifiées de manière satisfaisante.

Le citron et la prostate : quel bilan ?

Nous aimerions bien avoir une botte secrète à vous révéler, mais nos recherches n’ont débouché que sur des affirmations incomplètes et parfois paradoxales.

Certains sites dédiés au cancer de la prostate désignent le citron comme un allié santé intéressant. Toutefois, les auteurs d’articles récents pointent du doigt cet agrume, le désignant comme propre à renforcer les tumeurs cancéreuses.

Et entre ces deux extrêmes, certains spécialistes préfèrent la neutralité, ne remarquant rien de particulier.

De notre côté, nous invitons comme d’habitude à la modération. Nous ne pensons pas que manger du citron soit particulièrement dangereux pour la prostate. Mais, comme on le dit souvent, chaque corps réagit différemment.

Si votre prostate n’est pas en bon état, vous semble enflée ou anormalement douloureuse, seul un professionnel saura vous guider.

En principe, il vous donnera certains conseils sur le plan alimentaire, et vous pourrez ramener le citron sur la table si la question vous taraude. Dans tous les cas, mangez équilibré et… prenez soin de vous !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir