banane-et-prostate

La banane et son effet sur la prostate : que faut-il savoir ?

Certains hommes affectionnent peut-être particulièrement la banane… mais craignent que sa consommation puisse avoir une incidence sur les problèmes liés à la prostate.

En effet, l’état de cette glande typiquement masculine peut conduire à un cancer ; d’autres afflictions comme l’hypertrophie surviennent parfois.

Chez Mon Parrain Santé, nous tenons à vous donner des informations précises et sourcées pour que vous puissiez composer vos menus avec sérénité. Découvrez donc le résultat de nos recherches sur le lien entre la banane et la santé de la prostate !

Plusieurs pistes peuvent être explorées pour savoir si manger des bananes est compatible avec une prévention ou une régulation des problèmes liés à la prostate. Le réflexe serait de considérer que cette denrée jaune est bénéfique puisqu’elle est riche en antioxydants.

Forcément, la question est un peu plus complexe : certains considèrent qu’un pesticide en particulier, utilisé principalement aux Antilles (le chlordécone) pourrait multiplier les risques de développer un cancer de la prostate.

De manière générale cela dit, la banane ne fait pas partie de la liste des aliments à éviter pour préserver cette glande.

Nous vous proposons maintenant un zoom sur la question. Opérons une synthèse des remarques faites par rapport au lien entre la banane et la prostate, sur le plan de la santé et de la diététique. L’important restant toujours, évidemment, de consulter un spécialiste !

La banane et ses antioxydants : est-ce bénéfique pour la prostate ?

Comme on le sait, le corps humain est une machine complexe et il est généralement difficile d’identifier une seule et même cause pour un problème de santé donné. Dès lors, le plus intelligent est d’observer un régime alimentaire équilibré et de fournir les nutriments nécessaires au corps pour bien fonctionner.

Voyons, pour commencer, quels sont les bienfaits de la banane en général.

  • La banane est particulièrement riche en potassium (source), ce qui permet un bon entretien des muscles et des os.
  • La banane contient du bon sucre, qui va donner de l’énergie à votre corps sans conséquences néfastes – à moins d’exagérer les quantités, comme toujours.
  • La banane est riche en antioxydants, selon cette étude. C’est ce point qui nous intéresse le plus concernant le lien entre cette denrée jaune et la prostate.

En effet, les antioxydants ont une belle renommée sur le plan alimentaire. Ils sont connus pour favoriser grandement l’entretien des cellules, de manière générale pour aider le système immunitaire à déployer ses défenses naturelles. Dans une banane « classique », on trouve notamment des vitamines C, du polyphénol ou encore du sélénium.

Bien sûr, cela ne correspond pas à un traitement des problèmes liés à la glande typiquement masculine dont il est question ici, mais il s’agit de booster ses chances en « équipant » le corps face au vieillissement des cellules.

La banane : le scandale du chlordécone

À l’heure actuelle, les opinions divergent concernant l’impact que pourrait avoir le chlordécone sur la santé de la prostate. Ce pesticide est notamment mobilisé dans les Antilles au moment de cultiver les bananes… ou plutôt l’était, et c’est ce qui s’avère intéressant.

En principe, l’utilisation de ce produit est illégale depuis le 30 septembre 1993, tout du moins quand il s’agit d’exploiter des ressources destinées à la revente en France. En cause : ses effets délétères sur la santé, notamment par rapport au cancer de la prostate justement. Le problème semble dès lors réglé…

Mais la nature ne fait pas disparaître un produit du jour au lendemain, et de nombreux phénomènes climatiques et écologiques pourraient contribuer à la persistance du chlordécone dans certaines exploitations. C’est sans compter son utilisation illégale, que les autorités ne peuvent pas toujours contrôler.

Cela voudrait-il dire que la banane est à éviter coûte que coûte, au cas où elle aurait été cultivée dans ces conditions ? C’est avant tout une question de prudence individuelle. En soi, certaines recherches pourraient faire penser qu’il y a un risque… mais on est loin d’être face à un aliment cancérigène, quel que soit le pesticide utilisé jadis.

Notre conseil

Une bonne alternative et meilleure pour la santé est de consommer des bananes bio. Qui plus est, les bananes bio ne sont pas très onéreuses, vous limiterez ainsi l’ingestion de mauvais traitements et pesticides.

L’effet des bananes sur une prostate hypertrophiée

Quelques expériences menées sur des souris ont conduit à considérer que la peau de banane, plus exactement ses extraits, peuvent réduire la taille de la glande prostatique (car oui, Mickey Mouse pourrait bien être équipé d’une prostate, répondant cela dit à une structure différente : un « assemblage » de quatre lobes).

Ceci étant dit, les recherches n’ont pas été particulièrement poussées et il est tout de même rare pour un être humain de consommer les extraits d’une peau de banane…

Notre fruit jaune s’inscrirait de manière tout à fait générale et indirecte dans le traitement d’une prostate trop gonflée ; elle apporte par exemple de l’énergie et aide les hommes à maintenir leurs efforts physiques. Le sport compte parmi les moyens privilégiés afin de lutter contre ce genre d’afflictions.

La banane et la prostate : que retenir ?

Le lien entre les bananes et la prostate étant particulièrement difficile à définir, nous vous proposons un bilan des observations menées dans cet article :

  • De manière générale, la banane est considérée comme étant un aliment bon pour la santé. Il est conseillé dans de nombreux régimes. Comme d’habitude, on doit inscrire son ingestion dans un régime alimentaire équilibré et varié.
  • La banane ne fait pas partie des denrées contre-indiquées en cas de difficultés liées à la prostate. Au contraire, selon certains, sa teneur en antioxydants pourrait être bienvenue.
  • Certains experts soupçonnent un lien entre le chlordécone, un pesticide particulier, et le développement du cancer de la prostate. Puisque ce produit a été utilisé pour la culture des bananes dans certaines régions, on peut craindre des « résidus » cancérigènes. Mais à ce stade, un vrai danger n’a pas été décrété par les autorités sanitaires.
  • La banane n’est pas spécialement utile en cas de prostate hypertrophiée, mais peut s’inscrire dans votre alimentation si vous en souffrez.

Maintenant que vous savez tout (ou presque : on ne cesse d’apprendre !), n’oubliez pas les autres fruits qui peuvent ravir vos papilles, et n’hésitez pas à offrir une place à la banane dans vos paniers tout en gardant à l’esprit nos conseils !

✅ Mon parrain santé n’utilise que des sources de la plus haute qualité. Les informations contenues dans nos articles proviennent de publications qui ont été revues médicalement par des professionnelles de santé. En plus de vérifier les faits, nous veillons à ce que le contenu soit exact, fiable et digne de confiance.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *