banane-et-arthrose

Manger de la banane en cas d’arthrose : une bonne idée ?

Il arrive de se poser des questions très précises sur l’alimentation ; on peut par exemple se demander si manger des bananes est une bonne idée lorsqu’on souffre d’arthrose ou que l’on risque d’en développer.

Chez Mon Parrain Santé, nous n’avons pas peur de la précision, justement ! En préparant cet article, nous avons exploré nos plus belles sources et sommes prêts à vous livrer notre verdict.

De manière générale, les spécialistes semblent s’accorder à dire que les bananes peuvent parfaitement être consommées en cas d’arthrose, et qu’elles seraient, dans une mesure raisonnable, aptes à la combattre.

Ce n’est pas un remède miracle certes, mais la forte teneur en potassium de ces denrées jaunes favorise la rétention du calcium ; par ricochet, les os sont plus facilement et rapidement fortifiés. Le magnésium qu’elle contient participe aussi à l’effort général.

Découvrons maintenant le lien entre l’arthrose et la banane plus en détail. Il nous tient à cœur d’expliciter la manière dont ce fruit peut vous aider. Bien sûr, cela ne remplace pas l’avis et la prescription d’un spécialiste, mais tout conseil nutritionnel avisé est bon à prendre, n’est-ce pas ?

L’arthrose et l’alimentation : quelques généralités

Pour comprendre dans quelle mesure la banane peut favoriser l’installation d’arthrose ou au contraire aider à s’en débarrasser, il paraît important de dire quelques mots sur cette maladie en général et sur son lien avec l’alimentation.

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’un aliment n’est pas un médicament. Le fruit préféré des singes, tout aussi goûteux qu’il soit au demeurant, ne saurait vous soigner en quelques ingestions. 

Le constat est le même pour toutes les denrées, d’ailleurs : vos choix au moment du repas ou d’un encas influencent (parfois fortement) la progression ou la régression des maux, mais ne les font pas apparaître ou disparaître.

Une fois que vous avez assimilé ce principe, tentez de composer des menus dont les aliments ont des vertus anti-inflammatoires.

Plusieurs études (comme celle-ci) ont fait le lien entre le saumon, par exemple, et une réduction des douleurs liées aux articulations. Si la banane est moins bien classée, elle n’en reste pas moins adaptée en cas de problèmes du type, et peut aider d’une certaine manière.

La vitamine C : un bel allié contre l’arthrose

L’objectif principal pour quelqu’un souffrant d’arthrose serait de se constituer une belle petite « armée » dont les denrées consommées seraient des soldats.

Chacun d’entre eux ont des armes efficaces ; si on les conjugue, le mal peut être repoussé de plus en plus rapidement et efficacement ! 

Dans cette bataille, la banane offre une belle dose de vitamines C. Constatez-le plutôt dans le tableau suivant, dont les indications nutritionnelles se basent sur 100g :

Glucides23 g
Fibres2,6 g
Sucres12 g
Protéines1,1 g
Potassium358 mg
Vitamine C8,7 mg
Vitamine B60,4 mg
Magnésium27 mg

Certains chercheurs ont identifié un lien, par exemple, entre l’atténuation progressive d’une arthrose du genou et un régime alimentaire riche en vitamines C. Vous comprenez donc pourquoi notre denrée jaune vous est conseillée.

Et si vous voulez une explication encore plus concrète, sachez que cette fameuse vitamine contribue à la production de collagène, une protéine nécessaire à la consolidation de l’ossature humaine (source).

Le pouvoir du calcium

La banane est un fruit particulièrement chargé en potassium : comme on le voit dans notre grille de référence, on compte quand même 358 mg de ce sel minéral pour une simple portion de 100 mg. 

Certains spécialistes ont constaté une carence en potassium chez des patients atteints d’arthrose (source). Consommer un fruit qui en contient particulièrement pourrait aider à combler ce manque, progressivement.

De même, on a observé que le potassium, dans une certaine mesure, contribuait à la rétention du calcium, évitant qu’il ne soit trop rapidement et trop abondamment évacué par voie urinaire (source).

Comme toujours, il faut s’imaginer le corps humain non comme un assemblage de compartiments, mais bien comme une machine aux pièces interconnectées. La fortification des os est intimement liée à la santé des articulations.

La banane pour mieux gérer les douleurs liées à l’arthrose

C’est vrai : apaiser la douleur n’élimine pas le mal. Mais cela aide à mieux en supporter les conséquences, et la plus-value psychosomatique s’avère indéniable.

Les nombreux minéraux qui forment la teneur d’une banane (il n’y a pas que le potassium, mais aussi le magnésium ou encore le fer) vont avoir un effet sur l’acidité du corps, souvent à l’origine de nombreuses souffrances.

Aussi, certains de ces éléments ont des propriétés anti-inflammatoires… et l’arthrose est justement une maladie inflammatoire ! Des recherches menées en laboratoire ont notamment permis de tisser un lien entre le magnésium et la lutte contre les problèmes d’articulation.

Faut-il manger beaucoup de bananes pour combattre l’arthrose ?

On constate donc que de nombreuses propriétés nutritionnelles attribuables à nos fameux fruits jaunes sont utiles pour aider un patient atteint d’arthrose ou se sachant enclin à en développer. Mais il ne faut pas oublier que tout régime alimentaire demande une certaine mesure.

Si vous prenez déjà des médicaments contre l’arthrose, ils contiennent normalement du potassium, selon la logique que nous avons décrite plus tôt.

Chercher absolument à ingérer un maximum d’aliments riches en potassium peut provoquer un effet pervers, et développer ce qu’on appelle l’hyperkaliémie – c’est quand le taux de ce minéral est trop élevé dans le sang.

Sans même parler des dérives inhérentes à la consommation de bananes, il n’est jamais recommandé dans une diète à base d’une seule et même denrée alimentaire. Pour être en bonne santé, il faut varier son alimentation.

Bilan : la banane et l’arthrose, une bonne association ?

En somme, manger des bananes peut sans problème s’intégrer à votre routine : en aucun cas (ou alors faut-il vraiment exagérer les quantités) elle ne peut amplifier l’arthrose. Au contraire, elle peut aider à la guérison, pour les raisons suivantes :

  • Elles sont riches en vitamines C.
  • Elles garantissent un apport en potassium et en magnésium.
  • Elles ont des propriétés anti-inflammatoires.

Comme d’habitude cela dit, consultez un spécialiste en cas de problèmes liés aux articulations, et assurez-vous d’inscrire votre consommation de bananes dans un ensemble d’activités et de réflexes sains pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *