cafe-et-foie-engorge

Café et foie engorgé : peut-on parler d’un remède ?

Certains internautes se demandent si l’on peut tout de même boire du café lorsqu’on a le foie engorgé (parfois nommé “foie gras”). D’autres espèrent au contraire que ce breuvage mondialement consommé puisse les aider à affronter leur maladie.

Alors, où se trouve la vérité ? Quel impact réel le café a-t-il sur la santé hépatique ?

Chez Mon Parrain Santé, notre amour inconditionnel pour les tisanes ne doit pas nous empêcher d’aborder les sujets concernant les autres boissons. Alors nous avons mené nos recherches, et en voici les résultats !

Selon plusieurs chercheurs, le café aurait globalement un effet positif sur le foie, et particulièrement quand on souffre de foie engorgé. Bien sûr, il ne s’agit pas d’en abuser, car il peut avoir des effets délétères par ailleurs. Mais consommé raisonnablement, il irait jusqu’à prévenir l’accumulation des toxines dans cet organe crucial.

En effet, la paraxanthine dont il se compose est connue pour ses effets bénéfiques sur l’intégrité des tissus hépatiques.

Nous n’avons pas encore complètement bu la tasse. Plongeons dans les sources consacrées à cette question, sans nous noyer.

Découvrons pourquoi boire du café est considéré comme une habitude saine, voire vectrice d’amélioration, quand on est atteint d’un problème de foie engorgé, ou foie gras.

L’effet du café sur le foie engorgé : des informations étonnantes

Les scientifiques étudient de nombreuses “compatibilités” pour déterminer à quel point un(e) patient(e) souffrant de telle ou telle maladie prend des risques à travers ses choix alimentaires.

Le café étant très largement consommé, il est normal de le voir au cœur de plusieurs expériences.

Justement, son impact sur le foie a été étudié. Et les résultats sont vraiment encourageants :

  • De manière générale, et c’est expliqué en détail dans ce rapport de recherche, le café a des propriétés bénéfiques propres à stimuler les fonctions hépatiques et, par truchement, limiter les risques de développer une maladie du foie, typiquement la maladie du foie engorgé, ou “foie gras”. Pour rappel, il s’agit d’une accumulation indésirable des toxines au sein de l’organe.
  • Aussi, le café aurait un effet limitant sur la formation des fibroses hépatiques, une forme de « cicatrisation excessive” au niveau du foie (source). Le problème n’est pas anodin, puisqu’il peut conduire à une malfonction de cette zone cruciale.

Cependant, les auteurs des différentes études tiennent à se montrer prudents. Voyons pourquoi il ne faut pas non plus crier au miracle.

L’effet du café sur le foie

En effet, il est bien stipulé au sein des publications officielles que ces effets doivent encore être étudiés plus en profondeur.

À ce stade, la recherche n’a porté que sur des panels restreints de personnes, sans qu’on puisse encore oser la généralisation.

De même, chez Mon Parrain Santé, on tient toujours à vous rendre attentives/attentifs aux limites qui se dessinent quand on veut considérer une denrée consommable (ici le café) comme un traitement à part entière.

En somme, le café peut contribuer à diminuer les risques de santé hépatiques tels que le foie engorgé, mais il est franchement improbable qu’un médecin vous prescrive de l’Arabica pour les soigner… En bref, ce n’est pas un médicament.

On peut cela dit relever les informations suivantes :

  • En aucun cas le café n’est mauvais pour le foie. Du moins, aucune étude ne semble en avoir fait état. Il peut avoir d’autres conséquences, mais pas sur le plan hépatique.
  • Si ce fameux breuvage a des effets bénéfiques sur la santé du foie, c’est particulièrement lié à sa teneur en paraxanthine, un stimulant contenu dans le café (source). Il aurait en effet la capacité de contribuer à la formation de certains tissus, pour éviter la fibrose dont nous parlions tout à l’heure et le foie gras.

Il y a donc bien des raisons scientifiques sous-jacentes à l’effet positif qu’on attribue au café sur cette partie du corps et son efficacité.

Mais nous n’irons pas jusqu’à parler d’un “remède”, d’autant qu’un excès de café a de quoi entraîner d’autres problèmes, notamment, en cas d’excès, en compromettant le bon fonctionnement du système nerveux.

Vous pourriez aussi aimer lire…

Le foie engorgé et le café : ce qu’il faut savoir

Une chose est sûre : même si le café n’est pas une potion magique pour guérir des problèmes liés au foie, tels que le foie engorgé, il peut s’insérer dans votre routine comme une denrée intéressante à limiter les risques.

Pour autant, il est important de consulter un spécialiste. La consommation de cette célèbre boisson suppose quelques précautions, et nous ne saurions vous encourager à accumuler les tasses sans réfléchir.

Comme souvent en alimentation, c’est une question de mesure. Il s’agit aussi de se méfier des denrées incompatibles avec les afflictions dont on pourrait souffrir… mais en l’occurrence, nous vous rassurons.

Le café n’est pas mauvais en cas de foie engorgé. Au contraire, il a une plus-value, même s’il ne faut pas en exagérer la portée.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.