kiwi-et-foie

Le kiwi est-il vraiment bon pour le foie ? Études à l’appui

Selon des études récemment menées, le kiwi pourrait avoir des effets bénéfiques sur le foie. Cela vous étonne ? Vous vous demandez quel lien peut exister entre ce fruit exotique et cet organe ?

Mon Parrain Santé, comme vous le savez, tient à vous donner des informations à la carte (en l’occurrence, la carte kiwi), afin que vous vous nourrissiez au mieux… plutôt que de nourrir tous ces doutes ! Voici donc ce que nous avons découvert.

Le kiwi n’est pas un remède miracle contre les problèmes de foie, mais sa teneur en pyrroloquinoline quinone (PQQ), un antioxydant peu connu mais dont les vertus sont reconnues, permettrait de prévenir ou limiter certains problèmes liés à ce fameux organe, notamment en ce qui concerne la maladie du foie gras humain.

 Voyons de plus près ce que les scientifiques expliquent à ce sujet. Plutôt que de jouer au kiwi ni non, nous avons décidé d’exploiter nos sources et de vous livrer des explications concrètes.

Vous pouvez compter sur notre bon foie… heu, notre bonne foie !

Le kiwi : un remède miracle contre les problèmes de foie ?

Tout d’abord, nous tenons à préciser une chose importante : le kiwi ne peut pas être considéré comme un médicament contre les complications rencontrées au niveau du foie.

Si vous soupçonnez des problèmes dans cette zone de votre corps, ne vous lancez pas dans une automédication à base de fruits exotiques. Cela ne suffira pas.

Aussi, il est important de consulter un spécialiste, pour être sûr(e) d’adopter la bonne approche et d’identifier le problème correctement.

Toutefois, rien ne vous empêche de cibler une alimentation adaptée. En opérant certains choix, vous pourriez, à défaut de “guérir” totalement, limiter les dégâts et faciliter certains processus.

Le kiwi n’est donc pas un remède miracle contre les problèmes de foie, mais a montré quelques avantages au gré des expériences scientifiques. Voici pourquoi.

Un antioxydant tout particulier contenu dans ce fruit à la peau brune…

Vous avez sûrement déjà entendu parler des antioxydants. Ils permettent notamment de veiller à la survie des cellules. On les considère comme de puissants leviers pour acérer l’efficacité du système immunitaire.

L’un d’eux, répondant au doux nom de pyrroloquinoline quinone, serait particulièrement présent dans le céleri et le persil, mais aussi au cœur de quelques fruits, comme la papaye ou…

Le kiwi, justement (source). 

S’offrir régulièrement une portion de cette denrée exotique aurait un effet positif sur le microbiome intestinal, dont la bonne santé limite les risques de développer des problèmes de foie gras.

Des recherches plus approfondies doivent encore être menées, mais ces constats s’avèrent assez récents et viennent compléter d’autres travaux de recherche qui ont déjà permis de constater l’effet positif produit par les fruits tropicaux.

Kiwi et foie : un lien réel, mais modéré

De manière générale, vous l’aurez compris, le kiwi n’a pas d’effet négatif connu sur le foie.

Au contraire, étant donné qu’il est composé de pyrroloquinoline quinone, un antioxydant tout particulier, ce comestible savoureux viendrait “booster” les chances de ne pas développer des problèmes de foie.

C’est particulièrement le syndrome du foie gras qui serait susceptible de se résorber, selon ce qui a été observé en laboratoire.

Bien sûr, il reste important de manger équilibré, de faire de l’exercice et de ne pas tomber dans l’excès. Mais comme vous l’avez peut-être déjà lu dans cet article consacré aux effets bénéfiques du kiwi sur l’arthrose, ce fruit a de nombreuses vertus pour la santé.

Nous vous conseillons particulièrement d’en consommer une portion pour le petit-déjeuner, afin de faire le plein d’énergie tout en vous nourrissant sainement !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.