feuille-dolivier-et-insuffisance-renale

Feuille d’olivier et insuffisance rénale : un duo gagnant ?

La feuille d’olivier est bien connue des herboristes pour ses nombreuses vertus. Mais qu’en est-il de son impact sur l’insuffisance rénale ? Peut-elle aider à combattre les problèmes aux reins ? Est-elle contre-indiquée dans ce cas ?

Nous avons comme toujours fait preuve de rigueur méthodologique pour dénicher les réponses à ces questions. De quoi faire souffler un vent méditerranéen sur nos recherches… et sur le blog !

Que les amateurs de feuille d’olivier se rassurent : elle n’a aucun impact négatif sur les problèmes d’insuffisance rénale. Au contraire, et comme c’est le cas pour d’autres problèmes de santé, elle peut aider à améliorer les fonctions des fameux organes jumeaux de filtrage. C’est sa teneur en antioxydants, particulièrement en polyphénols, qui marque la différence.

Dans les lignes à venir, découvrez les raisons scientifiques derrière le lien positif que l’on peut tisser entre la feuille d’olivier et les dysfonctionnements rénaux.

Vous verrez que le verdict est sans appel, mais qu’il se base sur des informations étonnantes !

Car oui, parfois, l’Olive et Tom… heu… l’olive étonne ! Et son arbre aussi.

L’insuffisance rénale : ce que vous pouvez faire pour votre santé

Si vous soupçonnez d’avoir des problèmes d’insuffisance rénale, il est important de prendre la situation au sérieux. Les complications peuvent s’avérer importantes.

En effet, les reins jouent un rôle essentiel dans notre machinerie anatomique. Ils permettent d’assainir le corps, en filtrant certains déchets. Ils sont aussi “chargés” de sécréter des hormones (source).

Il est dans tous les cas très important de suivre un avis médical quand ces deux précieux organes ne sont plus aussi performants.

Un expert pourra vous donner des conseils, liés à votre hygiène de vie. Il peut s’agir de recommandations générales sur vos habitudes sportives ou votre sommeil.

Et il y a l’alimentation. Comme dans beaucoup d’autres cas, ce que vous mangez a un impact sur vos fonctions rénales. On en vient alors à notre fameuse feuille d’olivier.

Est-elle susceptible de contribuer à l’insuffisance rénale ? Peut-elle, au contraire, en juguler les effets ? Voici le résultat de nos recherches à ce sujet.

La feuille d’olivier : est-elle bonne pour vos reins ?

Très rapidement, il faut dire un mot (ou dire “rameau”) sur la feuille d’olivier et ses bienfaits généraux. 

Ce qui se place au cœur des explications scientifiques, c’est sa teneur en antioxydants. Cette richesse n’est pas seulement relayée par quelques grilles nutritionnelles. Elle a été étayée par des études, comme celle-ci

Dès lors, elle peut être utile dans de nombreux cas. Elle a un effet sur la glycémie pour ceux qui souffrent de diabète. Elle est aussi en mesure de calmer certaines infections. Mais alors, qu’en est-il de son effet en cas d’insuffisance rénale ?

Encore une fois, les propriétés antioxydantes de cette denrée font la différence. Cette étude parle d’effets “puissants” à cet égard.

Évidemment, et on ne saurait le répéter assez, ce n’est pas un médicament en soi.

Mais selon les experts, les composés de cette denrée, tels que le polyphénol, peuvent contribuer à la bonne marche des fonctions rénales. Il s’agit notamment de catalyser l’évacuation des déchets contenus dans l’urine.

Comment puis-je consommer la feuille d’olivier en cas d’insuffisance rénale ?

La feuille d’olivier n’est pas un remède, mais peut aider à améliorer les fonctions rénales comme on vient de le voir.

Les internautes se demandent rarement comment manger une pomme, mais quand il s’agit de végétaux comme le gingembre ou la feuille d’olivier justement, il est bon de rappeler les différentes méthodes.

  • Certains peuples, comme celui du Yémen, ont eu traditionnellement pour habitude de manger ces feuilles crues. Si vous voulez réguler vos fonctions rénales, il est donc possible d’y aller très franchement. Mais ce n’est pas forcément l’approche la plus agréable.
  • Il est bien sûr possible de se concocter une infusion à base de feuille d’olivier. Il n’est pas nécessaire d’en boire des litres ; c’est même déconseillé. Une tisane le matin et le soir devrait suffire. Vous offrirez à vos reins, et à d’autres organes, la possibilité de se purifier.
  • Des gélules aux extraits de ce cadeau végétal sont aussi envisageables.

Dans tous les cas, c’est une denrée saine. L’agence européenne des médicaments (source) confirme qu’en consommer peut aider à uriner plus facilement, et donc à évacuer les déchets.

Cela dit, nous vous rendons attentif à la nécessité de ne pas cumuler les stratégies. Si vous êtes déjà sous traitement pour des problèmes d’insuffisance rénale, il n’est généralement pas indiqué d’ajouter des produits à base de feuille d’olivier à la donne.

La feuille d’olivier et l’insuffisance rénale : notre bilan

Une chose est sûre : la feuille d’olivier est une denrée sous-estimée. Ses apports sont multiples, et étayés par de multiples sources scientifiques. 

Nous ne pouvons que vous conseiller d’envisager sa consommation régulière ! Que ce soit crue (mais c’est rare…), en tisane ou en gélules, elle peut être ingérée selon plusieurs méthodes.

Si vous souffrez d’insuffisance rénale, elle ne remplacera ni une consultation médicale, ni un traitement ciblé… mais son effet sur les reins est positif. Grâce à son action antioxydante, elle peut aider ces fameux organes à mieux filtrer les déchets. 

Alors, prêts pour un petit voyage nutritionnel au soleil ?

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.