gaba-et-perte-de-poids

Gaba et perte de poids : ce que vous devez comprendre

Si vous souhaitez en savoir plus sur le rôle du GABA dans la perte de poids, cet article est fait pour vous.

Certaines recherches vont nous aider à comprendre l’influence que peut avoir le neurotransmetteur GABA dans l’équilibre énergétique, l’appétit et dans sa capacité à maintenir un poids sain.

Modifier son poids corporel est un processus complexe, comme peuvent en témoigner tous ceux qui ont essayé. Grâce à la science, les circuits complexes du cerveau et son rôle continuent de faire la lumière sur les facteurs qui conduisent à la prise ou à la perte de poids.

GABA : de quoi s’agit-il ?

Avant de parler du rôle de ce neurotransmetteur dans la perte de poids, voici un petit rappel sur le fonctionnement et les caractéristiques du GABA :

L’acide gamma-aminobutyrique (GABA) est un acide aminé naturel et le principal neurotransmetteur qui agit comme un inhibiteur dans le cerveau. Il est surtout connu pour son rôle dans la régulation du stress, de l’anxiété et de l’irritabilité, mais il influence également le sommeil, la relaxation musculaire et la respiration.

On le trouve dans la partie du cerveau appelée « hippocampe », il est d’ailleurs directement lié à un autre neurotransmetteur, le Glutamate, qui produit le GABA par l’action d’une enzyme.

Pour favoriser la production de GABA dans votre organisme, vous pouvez consommer :

  • Des légumineuses (lentilles, pois chiches)
  • Des œufs
  • De la viande blanche
  • Des épinards
  • Du persil
  • De la mélisse (en tisane)
  • Des fruits
  • Des graines (sésame, lin…)
  • Des fruits oléagineux (amande, noisette, pistache…)

Le GABA est également naturellement présent dans :

  • Les aliments fermentés
  • Les châtaignes
  • Le riz brun et rouge
  • Les patates douces
  • Certains thés et l’astragale

Maintenant que vous avez une petite idée, voyons ensemble son lien sur la perte de poids.

Le rôle du GABA dans la perte de poids

Le GABA a fait l’objet de plusieurs études et continue de nous étonner. Derrière ce mécanisme si complexe, nous allons résumer ses effets et révéler les résultats de nos recherches.

  • Commençons par la plus récente, une étude de 2021 a démontré que l’acide-aminobutyrique (GABA) possède des effets anti-obésité et anti-diabète via la régulation du glucose et de l’insuline. Les auteurs rapportent qu’une consommation élevée d’aliment riche en GABA diminue considérablement la quantité de nourriture ingérée, la prise de poids et le stockage des graisses (1*).

Par conséquent, il pourrait être possible de développer de nouvelles méthodes pour lutter contre la suralimentation et l’obésité en manipulant le métabolisme périphérique et cérébral du GABA.

  • Dans un second travail de recherche, les scientifiques ont également analysé la manière dont le GABA pourrait réduire les risques d’obésité. Pendant huit semaines, les participants n’ont pas fait d’exercice et ont reçu soit du GABA, soit un placebo. La prise de suppléments de GABA a permis de réduire la graisse corporelle et les triglycérides, mais aussi de stimuler la libération de facteurs de croissance liés aux muscles (2*).

Bien que d’autres études doivent être menées pour confirmer et développer de nouvelles méthodes permettant de maintenir un poids sain, il ne fait aucun doute que le GABA joue un rôle dans la régulation de l’équilibre énergétique (3*).

Effets secondaires du GABA

Le corps produit naturellement du GABA, et sa supplémentation est considérée comme sans danger. Les rapports ne font état d’aucune interaction médicamenteuse pour le moment.

Malgré cela, les recherches ne sont pas suffisantes pour conclure que les compléments de GABA sont absolument sans danger pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Attention ! Une consommation abusive avec de l’alcool ou des opioïdes (médicaments pour soulager la douleur) peut mettre votre vie en danger. Comme tout complément alimentaire ou médicament, il faut veiller à être prudent.

Dans tous les cas, il est essentiel de suivre les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien si vous choisissez d’utiliser des compléments ou des médicaments visant à stimuler le GABA.

☑ Les informations contenues dans cet article proviennent de sources qui ont été revues médicalement par des professionnelles de santé.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.