œuf-et-hypertension

Manger des œufs : est-ce compatible avec l’hypertension ?

Les œufs occupent une place centrale dans l’alimentation des Français. Dès lors, il arrive souvent que des patients souffrant d’hypertension se demandent à quel point ce produit du poulailler est compatible avec une pression artérielle trop élevée.

Nous avons donc mené notre enquête. Nous vous dirions bien de nous faire confiance les œufs… heu, les yeux fermés, mais vous ne pourriez pas lire l’article dans ce cas !

À la place, vous pouvez vous fier au sérieux de nos recherches et à l’exploitation de nombreuses ressources… voici nos éléments de réponse !

La plupart des études scientifiques mentionnant le lien entre les œufs et l’hypertension laissent optimiste. Cet aliment n’est pas particulièrement efficace dans la régulation de la tension artérielle, mais ne risque pas non plus de la compromettre. Certains chercheurs considèrent même que les peptides contenus dans les protéines de l’œuf peuvent avoir un effet bénéfique.

Une chose est sûre en tout cas : nous n’aimons pas nous arrêter à des affirmations flottantes, dans l’équipe.

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, et on ne fait pas de bon article sans recherches approfondies !

Voilà, dès lors, tout ce que nous avons pu réunir de pertinent quant au lien entre cette belle denrée blanche et les problèmes de tension artérielle.

L’hypertension : un problème à surveiller de près

L’hypertension consiste en une pression artérielle trop forte pouvant conduire, selon les cas, à des dysfonctionnements cardiovasculaires importants.

Bien sûr, des changements de tension peuvent survenir naturellement par moments, eu égard à de nombreux facteurs. Mais si la complication s’installe sur le moyen ou long terme, il est vraiment urgent de prendre des mesures.

En principe, il est conseillé de vérifier sa tension régulièrement, et particulièrement à mesure qu’on prend de l’âge. En effet, le vieillissement du corps, eu égard à une efficacité réduite, peut amplifier ou provoquer des dysfonctionnements cardiovasculaires.

Dans tous les cas, seul un spécialiste saura vraiment vous donner les conseils adaptés à votre état de santé. Il vous recommandera certainement un ajustement de vos habitudes sur le plan des exercices physiques, mais aussi par rapport à votre régime alimentaire.

C’est là que nous en venons à la question des œufs : dans quel panier peut-on les mettre quand il s’agit de prévenir ou de calmer l’hypertension ? Peut-on en consommer ?

Les œufs sont-ils bons pour l’hypertension ?

Les scientifiques ne sont pas très avares en explication concernant le lien qu’on peut établir entre les œufs et l’hypertension.

Les rares études qui abordent le sujet sont souvent focalisées sur une autre thématique, et ne “confrontent” cette denrée et les problèmes de pression artérielle que de manière anecdotique. 

Dans le cadre de ce travail de recherche cela dit, les spécialistes ont fait de cette thématique leur principal point d’intérêt. Ils ont littéralement mené des recherches méta-analytiques consistant à mesurer l’impact de la consommation d’œufs sur la pression sanguine.

Vous devez alors penser que nous sommes rabat-joie, puisqu’un tel document semble recéler toutes les réponses…

En réalité, les conclusions ne sont pas franchement intéressantes. Les scientifiques décrètent un manque de données concrètes, et se contentent d’affirmer qu’aucun lien ne peut clairement être établi, mais que leurs recherches ne sont pas assez abouties pour se prononcer définitivement.

Mais vous le savez, chez Mon Parrain Santé, on ne marche pas sur des œufs. On arpente franchement les chemins du savoir nutritionnel, soucieux de donner des réponses nuancées et complètes.

C’est ainsi que nous avons découvert cette étude, complexe il est vrai, mais intéressante, qui donne un autre regard sur le lien entre les œufs et la pression artérielle.

Les protéines contenues dans les œufs : bonnes pour la pression artérielle ?

Apparemment, c’est grâce aux protéines qu’elles contiennent que les œufs aideraient à réguler les problèmes de tension. Nous n’allons pas détailler les implications scientifiques, parce que nous n’avons pas non plus vocation à remplacer les universitaires. 

Cependant, on peut proposer une synthèse en deux points :

  • Ce sont les peptides (source), un polymère d’acides aminés, qui auraient un effet positif sur la pression artérielle. Ces peptides sont justement contenus dans les chaînes des protéines.
  • C’est surtout le blanc d’œuf qui contient les nutriments adéquats. Il est plus riche en protéines.

Le jaune d’œuf, lui, suscite un peu plus de polémiques, étant donné qu’il contient du cholestérol. Mais le consensus semble mener à penser que le taux de LDL (le “mauvais cholestérol”) n’est pas assez élevé pour avoir un impact véritablement délétère.

Pour aller plus loin…

Au-delà de la question liée au système cardiovasculaire, nous voulons vous rendre attentif à la différence entre le jaune d’œuf et le blanc d’œuf.

Sur Internet, les rédacteurs de certains articles n’opèrent aucune distinction, et mettent les deux “parties”… dans le même panier.

Or, même s’ils sont évidemment les constituants du même aliment, le blanc d’œuf et le jaune d’œuf ont chacun des vertus particulières et ne garantissent pas forcément les mêmes apports.

Lorsque vous planifiez votre alimentation, pensez bien à nuancer votre approche : par exemple, quelqu’un qui doit vraiment supprimer toute trace de cholestérol de son régime ne pourra pas se permettre le jaune d’œuf – s’offrir un peu de blanc d’œuf, par contre, devrait être envisageable.

Les œufs et l’hypertension : notre bilan

Comme toujours, nous invitons à faire preuve de prudence et d’équilibre dans vos choix alimentaires. Ne consommez pas dix-huit douzaines d’œufs par jour, pensez à tout ce que les autres aliments peuvent vous apporter.

Aussi, en cas d’hypertension, ne comptez pas que sur nos conseils pour arrêter votre choix. Consulter un spécialiste est important pour des dysfonctionnements d’un tel ordre.

Ces nuances prises en compte, il semblerait que les œufs ne présentent pas de dangers particuliers, à condition d’être consommés avec modération.

Leur teneur en peptides en feraient même des aliments bénéfiques, couplés à d’autres denrées. Quoiqu’il en soit, faites attention à ce que vous mangez autour des œufs et pour les accompagner !

Utiliser trop de sel, par exemple, pourrait s’avérer contre-productif.

Nous espérons une fois de plus avoir tué les approximations dans l’œuf !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir