clou-de-girofle-et-hypertension

Le clou de girofle : est-ce bon pour l’hypertension ?

Le lien entre le clou de girofle et l’hypertension ne semble pas éveiller beaucoup d’intérêt dans la communauté scientifique. Mais les internautes se posent parfois la question.

En effet, puisqu’elle est souvent appréciée en infusion, il est naturel de se demander si la consommation de cette épice est compatible avec des problèmes de pression artérielle trop élevée.

Chez Mon Parrain Santé, notre travail vaut bien plus qu’un clou. Ce n’est pas pour être prétentieux, non ! Mais nous nous voulons méthodiques, en interrogeant des sources fiables. Voilà donc le résultat de nos recherches sur la question.

Le clou de girofle n’a pas fait l’objet d’études précises quant à son lien (positif ou négatif) avec les problèmes d’hypertension. Pour trouver des éléments de réponse, il faut procéder à certaines déductions. Il semblerait alors que cette denrée ne pose pas de problèmes particuliers concernant la pression artérielle, mais qu’elle n’ait rien de particulièrement bénéfique non plus. 

Cela dit, dans l’équipe, nous n’aimons pas trop les approximations. Alors, investis d’une mission plurielle, nous avons réuni des informations précises et détaillées sur cette problématique.

Les lignes ci-dessous seront consacrées au rapport qui peut s’établir entre le clou de girofle et la pression artérielle.

L’hypertension : l’importance de vos habitudes alimentaires

L’hypertension doit être surveillée. Si la pression artérielle n’est jamais tout à fait constante, il est important de s’assurer qu’elle ne reste pas trop élevée sur le long terme.

En effet, la bonne circulation du sang dans les artères est un facteur essentiel au maintien d’une bonne santé. Si ce liquide vital se meut anormalement dans vos artères, de nombreuses complications peuvent survenir – les accidents cardiovasculaires par exemple.

L’important est de ne pas s’essayer à l’automédication, qui peut s’avérer intéressante pour faire de la prévention, mais qui rencontre ses limites quand la situation devient préoccupante.

Un médecin pourra suivre votre état au fur et à mesure d’un traitement adapté, en vous prodiguant quelques conseils quant aux habitudes alimentaires à adopter.

À ce sujet, on peut justement se demander si le clou de girofle, bien connu des amateurs de produits végétaux, peut continuer à s’inscrire dans le régime d’une personne souffrant d’hypertension. Voici quelques éléments de réponse.

Le clou de girofle est-il bon en cas d’hypertension ?

Soyons clairs d’emblée : là où certains aliments semblent totalement indiqués en cas d’hypertension, et même susceptibles d’améliorer la situation, le clou de girofle ne semble pas avoir d’effets significatifs. Il jouit pourtant de propriétés étonnantes et nombreuses, comme celles de favoriser la formation de muqueuses gastriques, essentielles au bon fonctionnement du système digestif (source).

En termes de problèmes artériels toutefois, on ne saurait guère s’accrocher qu’à des liens indirects, et donc relativement peu solides.

Toujours est-il que le clou de girofle peut se targuer d’une bonne teneur en antioxydants (source), ces derniers étant connus pour juguler les effets du stress oxydatif (source).

Le stress oxydatif, lui, peut entraîner des complications cardiovasculaires (source). 

Dès lors, on pourrait conclure que notre denrée en forme de clou est bonne pour le cœur… mais ce serait prendre un raccourci un peu facile. En effet, le terme “antioxydants” est très générique. Parmi eux, certains sont davantage en mesure d’aider à l’entretien du système cardiovasculaire que d’autres.

Or la composition du clou de girofle ne permet pas de conclure à une concentration particulière de flavonoïdes, par exemple. Il en contient, mais de manière assez négligeable.

Dès lors, les causalités sont trop légères pour parler de vertus évidentes.

Pour autant, cette denrée très curieuse et appréciée depuis des millénaires contribue à l’entretien d’une bonne santé, et peut donc avoir un effet globalement positif.

Le clou de girofle peut-il avoir un effet négatif sur la pression artérielle ?

Notre consultation des sources françaises nous a menés à une découverte étonnante : la première réponse à apparaître décrit le clou de girofle comme ayant un effet néfaste en cas d’hypertension. Malheureusement, cette affirmation n’est étayée par aucune source, et nous laisse donc légèrement pantois quant à sa véracité.

De manière générale, les scientifiques ou diététiciens ne semblent pas évoquer un impact délétère du clou de girofle sur l’intégrité des artères.

D’autres sources francophones invitent même à y avoir recours, parmi plusieurs options. Les sites anglophones nous ont même conduits à découvrir cette étude, évoquant la présence d’eugénol dans les clous de girofle. 

L’eugénol a de quoi participer à la vasodilatation, et par ricochet aide à reculer le spectre de certaines défaillances artérielles.

Alors certes, ça ne fait toujours pas de notre clou de girofle le clou du spectacle en termes de lutte contre l’hypertension… mais nous serions curieux de comprendre pourquoi il est parfois désigné comme dangereux.

Clou de girofle et hypertension : quel bilan ?

En somme, la question est intéressante… parce qu’elle ne semble pas avoir intéressé beaucoup de chercheurs jusqu’ici, précisément. De manière générale en tout cas, une infusion au clou de girofle n’est pas au sommet du classement concernant la lutte contre l’hypertension.

Les antioxydants qu’il peut apporter, l’eugénol qui le compose sont des indices épars, mais les concentrations paraissent trop faibles pour franchir le pas et désigner cette épice comme particulièrement efficace à réguler la pression artérielle.

Statistiquement et scientifiquement, il ne semble pas non plus contre-indiqué.

Dans tous les cas, n’oubliez jamais que notre manière de manger (en l’occurrence de s’abreuver) ne doit jamais être un prétexte pour éviter le docteur. L’hypertension est un problème sérieux, et aucune infusion ne saurait remplacer un diagnostic dans ce domaine.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.