quel-pain-pour-intestin-irritable

Quel pain manger en cas de syndrome de l’intestin irritable ?

Si vous vous demandez quel pain manger en cas de syndrome de l’intestin irritable également appelé côlon irritable, vous pouvez envisager d’essayer le pain au levain.

Une particularité de ce pain le distingue des autres : il est dépourvu d’un ingrédient qui a tendance à aggraver le syndrome de l’intestin irritable. 

Voici un guide des avantages et des inconvénients du pain au levain pour les personnes atteintes du SII.

Découvrez ce qui rend ce pain si spécial et pourquoi il peut être une option pour vous.

Le pain au levain : Que faut-il comprendre ?

En utilisant un ferment au levain, le pain est créé selon des techniques de cuisson traditionnelles.

Par conséquent, ce type de pain diffère considérablement des autres qui utilisent de la levure commerciale pour faire lever la pâte.

Pour fabriquer un ferment au levain, il faut de la farine, de l’eau et des levures sauvages (principalement des bactéries lactobacilles).

Cette préparation permet d’initier un processus de fermentation naturel qui, en plus de produire des gaz qui font lever le pain, lui donne sa texture et son goût uniques.

Vous allez maintenant comprendre pourquoi ce processus de fermentation permet à ce pain d’être ajouté dans un régime alimentaire en cas de syndrome de l’intestin irritable.

Voici les raisons qui rendent le pain au levain adapté aux personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable

D’après plusieurs études sérieuses sur le sujet, le pain au levain est le plus adapté en cas de syndrome de l’intestin irritable. Voici pourquoi :

  • Une étude menée par des chercheurs a révélé que le processus de fermentation qui se produit lors de la fabrication du pain au levain réduit sa teneur en fructanes. Il s’agit de glucides faisant partie des oligosaccharides, pour faire simple, ils font partie d’une famille de FODMAP qui peuvent déclencher des symptômes du SII chez certaines personnes. Les levures contenues dans le levain sont censées prévenir cette réaction.
  • Toutefois, toutes les préparations de pain au levain ne sont pas aussi satisfaisantes. Selon d’autres recherches, le processus de fermentation n’est pas en mesure d’éliminer toutes les molécules FODMAP du pain au levain préparé avec du blé ou du seigle. Privilégier donc le pain au levain d’épeautre ou d’avoine.

Nous vous recommandons de consulter une nutritionniste spécialisée qui vous aidera à améliorer votre qualité de vie si vous souffrez de ce syndrome.

Le saviez-vous ?

Les fructanes peuvent être à l’origine d’inconfort et de ballonnements chez les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Le gluten est souvent mis en accusation, mais quelques recherches (dont celles-ci) démontrent que les fructanes sont en partie responsables des symptômes.

Dans quelles circonstances le pain au levain ne doit-il pas être consommé ?

Dans certaines conditions, le pain au levain ne convient pas aux personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable, malgré sa faible teneur en FODMAP.

Ce type de pain ne doit pas être consommé si vous souffrez de l’une des conditions énumérées ci-dessous :

  • Si vous êtes atteint d’une maladie cœliaque, car de nombreuses avoines sont contaminées par le blé et doivent être évitées, l’épeautre étant également un produit du blé.
  • Il existe un certain nombre de marques de supermarché de levain qui sont préparées avec de la levure commerciale et n’ont donc pas subi tout le processus de fermentation, qui est nécessaire pour réduire la teneur en fructanes.
  • Vous essayez d’ajouter du pain au levain, mais vos symptômes s’aggravent : même si de nombreuses études suggèrent que le pain au levain n’aggrave pas les symptômes du SII, chaque personne est différente. Il est donc important d’écouter votre corps.

Le mot de la fin

Si vous ne pouvez pas vous passer de pain, en tant que Français… nous pouvons le comprendre, le pain au levain semble donc être le meilleur choix quand on souffre du syndrome de l’intestin irritable.

N’oubliez pas de demander s’il a bien été préparé de façon traditionnelle, comme nous l’évoquions dans cet article.

Bien entendu, un expert pourra vous guider au mieux dans votre alimentation et vous aider à créer un régime adapté à votre corps et symptôme.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.