arthrose-et-yaourt

Manger du yaourt : est-ce possible en cas d’arthrose ?

Lorsqu’on souffre d’arthrose, il faut surveiller son alimentation. Dès lors, ceux qui aiment manger du yaourt pourraient se demander dans quelle mesure cette denrée produit un effet sur les problèmes articulaires, que ça soit dans une dynamique positive ou négative.

Chez Mon Parrain Santé, nous ne pédalons ni dans la semoule, ni dans le yaourt : aucune enquête nutritionnelle ne nous fait peur ! Voici donc les informations que nous avons réunies sur la question.

Le lien entre le yaourt nature et l’arthrose a été défini par certaines études. Il en ressort que les probiotiques qui constituent ce produit laitier pourraient contribuer à apaiser les problèmes liés aux articulations. Plus exactement, ce sont les yaourts grecs sans graisses qui remportent la palme dans ce domaine. Nous le précisions car cette denrée en pots se décline sous de nombreuses formes, et qu’il convient de bien faire ses choix.

À travers cet article, nous allons approfondir la question de l’impact qu’aurait une consommation régulière de yaourts sur l’état des articulations.

Nous verrons que la question n’a pas encore été clairement tirée au clair par la communauté scientifique, puisque quelques inconnues subsistent encore dans le lien entre l’arthrose et les produits laitiers, notamment.

L’arthrose et l’alimentation

Comme l’ont remarqué et prouvé les rédacteurs de cette étude, une personne souffrant d’arthrose ne doit pas seulement réaliser des exercices spécifiques ou déplorer les ravages du temps qui passe.

Elle gagne aussi à adapter son régime alimentaire, en évitant au mieux les mets dont les propriétés inflammatoires (entre autres) peuvent aggraver les maux liés à l’articulation, ou ralentir la guérison générale.

C’est le cas, notamment, de certains aliments transformés, ou des denrées trop salées. À l’inverse, et comme on en fait déjà mention la banane, certains choix nutritionnels sont en mesure d’aider l’organisme à lutter contre les afflictions articulaires.

C’est le cas du saumon, par exemple, ou du gingembre.

Mais alors, qu’en est-il des yaourts ? S’oserait-on à en ingérer si l’on souffre d’arthrose ? Il est temps de s’interroger plus en détails sur cette question qui vous tracasse peut-être.

Les yaourts nature et l’arthrose : le rôle des probiotiques

Nous tenons à vous alerter d’une nuance avant toute chose. Les yaourts nature sont globalement plus indiqués que les yaourts aux fruits, par exemple, si l’on veut prendre vraiment soin de sa santé.

Bien sûr, il faut se faire plaisir de temps en temps, et éviter les frustrations. Mais pour tirer profit des probiotiques contenus dans notre fameux produit laitier, ce sont vraiment les yaourts allégés, plus particulièrement les “grecs” qui remportent la palme diététique (source).

Pour ceux qui l’ignorent, les probiotiques sont des micro-organismes qui vont contribuer à l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries qui circulent dans votre corps (source). Ils auraient aussi un effet sur la prolifération de la protéine “C-réactive”, susceptible d’aggraver les phénomènes d’inflammation. 

Attention en tout cas à une nuance importante :

  • Les yaourts aux fruits contiennent des probiotiques, mais la concentration est moins importante et ils ne produiront donc pas forcément les mêmes effets en cas de douleurs articulaires.
  • En revanche, les yaourts consommés avec des fruits ont, d’après les conclusions tirées de cette étude notamment, supposent un double apport très intéressant en probiotiques !

Puis-je manger des yaourts pour soigner l’arthrose ?

Si vous vous demandez à quel point manger des yaourts peut soigner les problèmes d’arthrose, nous vous encourageons à considérer un principe important : les aliments ne sont pas des médicaments !

Manger huit pots d’une variante grecque allégée ne va pas faire miraculeusement disparaître vos soucis liés aux articulations.

Dès lors, il est important de consulter un médecin, qui saura vous aiguiller sur les habitudes à suivre et les meilleurs choix alimentaires pour que vos souffrances ne soient plus qu’un mauvais souvenir à terme.

Les yaourts et l’arthrose : la question des graisses

Il y a un paramètre important à considérer lorsqu’on veut jauger la connexion entre les yaourts et les problèmes inflammatoires.

En réalité, plus un aliment est gras, plus il peut être à l’origine d’afflictions comme l’arthrose… ou les entretenir (source). C’est ainsi que certains produits laitiers, comme les fromages trop riches en lipides, peuvent s’avérer contre-indiqués par les experts en cas de douleurs articulaires.

Il est particulièrement important de lire l’étiquette sur les yaourts que vous comptez céder en offrande à votre système digestif.

D’une gamme à l’autre, la teneur en graisses peut considérablement varier, même si évidemment ce dessert ne sera jamais aussi lourd qu’un plat de bacon…

Une fois que les bons choix ont été opérés, et de manière certes complètement indirecte, l’ingestion d’un yaourt peut venir remplacer celle d’un aliment qui, lui, aurait pu renforcer vos soucis articulaires.

Le calcium qu’on trouve dans les yaourts est-il bon pour l’arthrose ?

Dans l’imaginaire populaire, le calcium entretient un lien intime avec le bon état d’une ossature.

Cela veut-il dire que, naturellement, la présence de ce nutriment dans un yaourt a de quoi aider votre corps au moment de sa lutte contre les problèmes d’arthrose ?

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple.

L’apport adapté en calcium pour un patient souffrant de problèmes articulaires doit être défini par un spécialiste. Dans certains cas, un “excès” de calcium peut s’avérer contre-productif et sinon aggraver la situation, du moins ralentir la guérison.

Notre bilan

Chez Mon Parrain Santé, nous tenons à ce que nos explications soient accessibles tout en restant sérieuses.

Et puis de nombreuses informations viennent de vous être communiquées concernant le lien entre les yaourts et l’arthrose, en voici une synthèse spécialement concoctée pour vous :

  • Le rôle que peut jouer la consommation d’un yaourt sur les peines articulaires dépend du type de yaourt consommé. Les variantes grecques, sans graisses, peuvent parfaitement convenir. D’autres s’avèrent plus lourdes qu’elles n’en ont l’air, et c’est pourquoi il est important de bien se renseigner sur le produit avant l’achat.
  • Les pots “nature” peuvent se targuer d’une belle concentration de probiotiques, et ces derniers jouent un rôle intéressant dans l’activation des systèmes anti-inflammatoires au sein de notre machine anatomique.
  • Se lancer dans une diète consistant à manger du yaourt sans cesse n’est pas une bonne idée. Il est toujours recommandé d’opter pour un régime alimentaire équilibré et varié, quelle que soit la teneur en probiotique de l’aliment élu.
  • La teneur en calcium des yaourts n’est pas particulièrement relevante pour définir le lien entre ce dessert et l’arthrose, puisque sur ce point les réactions sont très différentes d’un patient à l’autre.

Comme on le voit, il n’y a pas de réponse définitive à la question, mais les yaourts “grecs”, pour autant qu’on n’y ajoute pas des lampées de sucre, semblent être un choix tout à fait raisonnable en cas de difficultés liées aux articulations, eu égard à leur teneur en probiotiques. Ajoutez quelques fruits, et c’est le bingo !

✅ Mon parrain santé n’utilise que des sources de la plus haute qualité. Les informations contenues dans nos articles proviennent de publications qui ont été revues médicalement par des professionnelles de santé. En plus de vérifier les faits, nous veillons à ce que le contenu soit exact, fiable et digne de confiance.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *