banane-et-acouphene

Banane et acouphène : le fruit du système auditif ?

Parmi les liens surprenants qu’on peut faire dans le domaine de la diététique, il y a celui qui se tisse entre la banane et les acouphènes. Cela vous surprend sans doute, et c’est pourquoi nous avons décidé de mener l’enquête !

À travers les quelques lignes à venir, découvrez dans quelle mesure le système auditif peut être affecté par notre alimentation, et plus exactement par la consommation de la fameuse denrée jaune adorée des singes !

Il y a un lien entre les bananes et les problèmes auditifs tels que l’acouphène. Ce lien est positif, dans le sens où notre fruit est riche en potassium et en magnésium. Ils sont tous deux en mesure de repousser le spectre de l’acouphène, l’un parce qu’il permet de faire face aux effets délétères du salicylate, l’autre parce qu’il permet un entretien des fibres du nerf auditif.

Cela dit, la causalité reste sommaire : la banane ne fait qu’une différence légère. Nous avons sûrement suscité votre curiosité.

Les nouveaux arrivants se demandent comment nous allons traiter la question sans nous perdre en chemin… les autres savent qu’en toutes circonstances nous gardons la banane, convaincus que chaque question peut trouver une réponse étayée, sourcée et intéressante.

Voyons justement ce que cette denrée jaune a dans le ventre… pour aider vos oreilles.

Est-ce que manger une banane peut réduire les risques d’acouphène ?

Il y a de quoi, parfois, être surpris de l’interconnexion qui peut se jauger aux quatre coins de notre machine anatomique entre ce qu’on mange et certaines réactions physiques qui ne semblent pas liées directement au système digestif.

Et justement, il y a un lien entre la consommation de bananes et la puissance des acouphènes. 

Soyons clairs : il ne s’agit pas de se mettre la banane dans l’oreille. Nous vous le déconseillons d’ailleurs strictement. C’est bien les propriétés nutritionnelles de ce fruit exotique qui peuvent être un vecteur d’amélioration. Mais alors, pourquoi ?

La clé se trouve dans un nutriment particulier, dont la banane est connue pour regorger : le potassium. Comme on peut le constater dans ce tableau de référence, une portion de 100 g recèle en moyenne 320 mg de cet apport nutritionnel.

En somme, le lien peut paraître indirect. Mais certains sites spécialisés dans le domaine de la santé auditive n’hésitent pas à recommander la banane parmi les aliments utiles en cas d’acouphènes (source).

Et là encore, le potassium est mis à l’honneur.

Le potassium : une aide contre les effets du salicylate de sodium

Il est franchement difficile d’expliquer ce phénomène sans se lancer dans une démonstration scientifique trop avancée pour vous renseigner sans perdre votre attention.

Toujours est-il que selon certaines études, comme celle-ci, le potassium est en mesure d’agir contre les effets produits par le salicylate de sodium, un dérivé de l’acide salicylique que l’on trouve dans de nombreux médicaments et produits cosmétiques.

En soi, il suffirait d’éviter le salicylate, non ? Oui, mais si l’on analyse la situation dans son ensemble, mieux vaut se garantir une certaine source de potassium que d’éviter le salicylate.

L’effet de ce dernier sur l’audition n’est pas suffisamment délétère pour vouloir l’éviter à tout prix. Une solution intermédiaire assez simple apparaît alors : réduire sa consommation de salicylate en surveillant les étiquettes des produits que l’on consomme, et se garantir un apport régulier en potassium grâce à la banane !

Combler les carences en magnésium : une autre piste pour réduire les acouphènes

La banane est aussi connue pour sa bonne teneur en magnésium. Ce dernier, comme le potassium, peut contribuer à l’amélioration ou à la stabilisation de la santé auditive. 

Voilà la logique scientifique derrière cette corrélation, qui n’est pas forcément évidente de prime abord :

  • En cas de pression sanguine trop élevée, la circulation de ce liquide vital peut être compromise, et les organes moins bien irrigués.
  • Une carence en magnésium peut entraîner une augmentation anormale de la pression sanguine.
  • Une mauvaise circulation du sang peut justement entraîner des complications sur le plan auditif, puisque les oreilles ne sont alors pas suffisamment irriguées.
  • Cela renvoie plus exactement à l’affliction nommée acouphène pulsatile, plus rare mais directement en rapport avec le flux sanguin (source).

L’impact global du magnésium sur les fibres nerveuses de l’oreille a aussi été largement étudié sur le plan scientifique, comme à travers cette étude.

La conclusion nous permet de comprendre que le magnésium a la capacité de prévenir et de réduire la perte auditive, notamment après une exposition au bruit ou une perte auditive neurosensorielle, grâce à ses actions neuroprotectrices et vasodilatatrices.

Banane et acouphènes : un lien finalement assez lâche ?

Lorsqu’on écume les espaces de référence dédiés aux problèmes auditifs et à la manière dont les choix alimentaires peuvent aider à les affronter, l’on remarque que certains aliments reviennent souvent… et la banane en fait partie. 

Mais en soi, le lien s’avère assez artificiel. Dans les listes de recommandations, ce fruit exotique est souvent présenté comme une (bonne) possibilité parmi d’autres, mais les arguments venant lui conférer un rôle particulier face aux acouphènes se limitent toujours aux deux apports nutritionnels qu’on vient de décrire.

Dans tous les cas, et nous ne cesserons jamais de vous le rappeler chez Mon Parrain Santé, il faut absolument éviter l’automédication, particulièrement s’il s’agit de se lancer dans une diète et de ne s’autoriser qu’un seul aliment.

Faire un régime… de bananes (désolé, la blague était trop tentante) ne va pas entraîner la disparition miracle de vos acouphènes.

D’ailleurs, si vous rencontrez ce problème, n’hésitez pas à consulter un spécialiste ORL. Il vous conseillera éventuellement d’adapter vos choix alimentaires, en citant éventuellement la banane, mais de nombreux autres réflexes sont à adopter, ne serait-ce que dans le domaine de l’exposition au bruit.

Banane et acouphène : notre bilan

Lorsque nous partons à la recherche d’informations, nous nous basons toujours sur les questions qui préoccupent particulièrement les internautes.

Et ces questions ne sont souvent pas soulevées au hasard. Quand on souffre de certains problèmes de santé, on sait à quel point les causes peuvent être multiples, et s’interroger sur ses choix nutritionnels paraît tout à fait légitime pour éviter les complications.

En ce qui concerne le lien entre les bananes et les acouphènes, nous sommes en tout cas sûrs que cette petite merveille ne peut pas aggraver vos problèmes.

À moins que vous ne tombiez dans l’excès, la banane peut au contraire favoriser le flux sanguin qui remonte jusqu’à vos oreilles et neutraliser certains effets délétères sur votre système auditif, causés par d’autres substances.

On ne vous le dira jamais assez : les fruits, c’est bon pour la santé ! Faites juste attention à ne pas glisser sur leur peau…

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.