est-ce-que-les-reins-peuvent-refonctionner

Est-ce que les reins peuvent refonctionner ?

Certains internautes se demandent si les reins peuvent refonctionner. Autrement dit, si ces organes filtrants peuvent à nouveau assurer leurs fonctions principales après une période de dysfonctionnement.

La santé rénale est extrêmement importante. C’est pourquoi nous avons décidé de lever le voile sur la question. Voici ce que nos sources nous ont permis de découvrir sur le sujet.

Sans vouloir être trop “candides”, nous pouvons affirmer que dans plusieurs cas, oui, les reins peuvent à nouveau assumer leurs fonctions après une période d’alerte. Cela dépend de plusieurs facteurs, mais surtout de la rapidité avec laquelle vous prenez le problème en charge. Ou plus exactement, avec laquelle vous faites prendre le problème en charge, par un spécialiste.

C’est la clé de la relance au niveau de ces organes : une réaction immédiate.

Dans les lignes à venir, nous allons observer de plus près la question du retour des reins “à la normale”.

Nous espérons que vous comprendrez mieux les enjeux liés à cet organe et la manière dont il est important d’agir pour éviter des complications.

Nous ne pouvons pas vous promettre que ces conseils sont applicables à toutes les situations, mais nous tenons à vous aider au mieux.

Interruption des fonctions rénales : ce qu’il faut savoir

Une interruption violente et très rapide des fonctions rénales porte le nom scientifique “d’insuffisance rénale aiguë”. Il s’agit d’une urgence, qui doit être prise en charge immédiatement pour limiter les dégâts, et idéalement rétablir la situation.

La « National Kidney Fundation » est un organisme de santé américain jouissant d’une excellente réputation. Ils ont notamment publié un article (voir ici) concernant la manière dont il incombe de réagir face aux interruptions des fonctions rénales.

Les rédacteurs décrivent notamment les signes de cette affliction. Attention : si vous présentez l’un de ces symptômes, cela ne signifie pas que vous souffrez forcément d’insuffisance rénale aiguë. Mais leur cumul ou leur insistance mérite de réagir. Les voici :

  • Un goût métallique dans la bouche.
  • De trop petites quantités d’urine. En effet, les reins sont l’organe de filtrage par excellence. Ils contribuent à évacuer certains déchets par les urines. Dès lors, si un patient n’évacue pas assez, cela peut être le symptôme d’un blocage interne, au moment du “tri” (source).
  • Des problèmes de concentration, une fatigue intense, des douleurs abdominales, des nausées ou encore des vomissements.
  • Dans certains cas, une partie du corps qui enfle.

Bien sûr, il peut être compliqué de lier certaines de ces manifestations aux reins en tant que tel. Il ne s’agit pas de se précipiter aux urgences au moindre coup de fatigue.

Mais la conjugaison de ces symptômes, surtout si vous avez une propension aux problèmes rénaux, doit être prise au sérieux.

D’ailleurs, si les problèmes sont urinaires, n’attendez pas un autre effet pour réagir. 

Ce qui est sûr, c’est que les experts insistent sur le temps de réaction.

Rétablir les fonctions rénales : l’importance d’agir vite

En effet, à travers l’article que nous citions plus haut, la nécessité de prendre les choses en mains sans attendre est soulignée.

C’est vraiment une question de timing. Ils rendent en tout cas attentif au fait que ce genre d’épisodes surviennent généralement dans le cadre d’une maladie rénale.

Il devient alors impératif d’avoir recours à des soins médicaux. La situation peut être rétablie.

C’est une bonne nouvelle, par ailleurs, puisqu’une idée répandue consiste à dire que ce genre de dysfonctionnement tient de l’irrémédiable. C’est faux.

Toutefois, il est inutile de vouloir s’automédiquer. Seul un expert pourra vraiment faire la différence.

Les dysfonctionnements rénaux : l’espoir est vraiment permis !

Nous vous rappelons – c’est important – que nos conseils ne remplacent pas ceux d’une personne agrégée.

Cela dit, nous tenons à vous orienter et à prendre en compte vos interrogations. En l’occurrence, il semblerait que les “turbulences” sur le plan rénal ne soient pas irréversibles.

Cela dit, il est vital de réagir promptement. Repousser une entrée à l’hôpital, par exemple, pourrait compromettre les chances d’une rémission, parce que les dégâts deviendront alors plus difficiles à réparer.

En somme : prenez soin de vous ! Si vous êtes déjà dans une situation compliquée sur le plan rénal, écoutez votre corps et n’hésitez pas à demander des soins.

Nous vous souhaitons dans tous les cas d’aller de mieux en mieux !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.