regime-sans-potassium-insuffisance-renale

Le régime sans potassium en cas d’insuffisance rénale

Le régime sans potassium est bien connu en cas d’insuffisance rénale. Mais comment faire pour réussir ? Quels aliments manger ? Y a-t-il des techniques pour maintenir un taux sain ?

Dans ce mini-article, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour pratiquer ce régime et diminuer votre consommation de potassium.

Nous vous donnerons les aliments riches et pauvres en potassium ainsi que des conseils pour limiter l’ingestion de ce minéral qui peut causer de sérieux problèmes à vos reins.

Pourquoi votre taux de potassium est-il important ?

Les personnes atteintes d’insuffisance rénale ont une fonction rénale affaiblie. En général, elles sont incapables de réguler efficacement le potassium. Par conséquent, des niveaux dangereux de ce minéral peuvent rester dans le sang (source).

Pour ne rien arranger, certains médicaments pour traiter les maladies rénales augmentent votre taux de potassium.

Une augmentation soudaine, appelée hyperkaliémie, peut provoquer les symptômes suivant :

  • Des douleurs thoraciques
  • Des palpitations cardiaques
  • Des difficultés à respirer

Si vous présentez ces symptômes, des soins médicaux immédiats sont conseillés.

Pour vous éviter ce genre de complications, nous allons maintenant vous aider à élaborer un régime pauvre en potassium, car vous verrez que faire « sans »… c’est impossible et surtout dangereux, votre corps en a tout de même besoin !

Quelques conseils pour maintenir un faible taux de potassium

  • Les aliments riches en potassium doivent être consommés avec modération.
  • Consulter un diététicien pour vous aider à consommer la bonne quantité de potassium.
  • Choisissez des aliments variés, mais toujours en quantité modérée.
  • Le liquide des fruits et légumes en conserve, ainsi que le jus de viande cuite, ne doivent pas être consommés ou utilisés.
  • La consommation d’aliments pauvres en potassium ne doit pas non plus être exagérée.
  • Peler tous les légumes, coupez-les en petits morceaux et les cuire dans beaucoup d’eau.
  • Lisez les indications nutritionnelles de vos aliments.

Créer votre régime sans potassium en cas d’insuffisance rénale

Vous l’avez compris, en cas d’insuffisance rénale, le potassium devient en quelque sorte votre « ennemie ».

Le meilleur moyen pour réduire ce minéral pourtant essentiel de votre alimentation est de connaître les aliments qui en sont riches et ceux qui en contiennent le moins.

Gardez à l’esprit que ce n’est pas seulement ce que vous mangez qui compte, mais aussi la quantité ingérée ! La gestion des portions est essentielle à la réussite d’un régime qui respecte vos reins.

Les aliments riches en potassium

Les fruits :

  • Avocat
  • Banane
  • Orange
  • Melon
  • Nectarine
  • Kiwi
  • Mangue
  • Papaye
  • Prunes
  • Pruneaux
  • Dattes
  • Grenade
  • Les fruits secs

Les légumes :

  • Choux de Bruxelles
  • Brocoli
  • Patates douces
  • Citrouille
  • Pommes de terre
  • Courges
  • Tomate et produits à base de tomate
  • Légumes verts à feuilles et de couleur foncée (épinards, blette…)
  • Haricots et pois cassés
  • Lentilles
  • Légumineuses

Autres aliments :

  • Lait, yaourt
  • Noix et graines
  • Son et produits à base de son
  • Chocolat
  • Beurre de cacahuète
  • Bœuf
  • Poulet
  • Le sel et ses substituts

Les aliments pauvres en potassium

Les fruits :

  • Pomme
  • Fraises
  • Myrtilles
  • Raisins
  • Pamplemousse
  • Pêche
  • Poire
  • Ananas
  • Framboises
  • Canneberges

Les légumes :

  • Asperge
  • Choux
  • Carotte
  • Céleri
  • Maïs
  • Concombre
  • Aubergine
  • Haricots verts ou jaunes
  • Petits pois
  • Laitue (iceberg)
  • Oignons
  • Radis
  • Navets

Autres aliments :

  • Riz blanc
  • Nouilles
  • Pâtes (non complètes)
  • Pain blanc
  • Thon en conserve dans de l’eau

Bon à savoir

Même s’il est crucial de limiter les aliments riches en potassium en cas d’insuffisance rénale, le plus important est de maintenir votre consommation totale de potassium dans la limite indiquée par votre professionnel de santé, qui est souvent de 2000 mg ou moins par jour.

Méthodes naturelles pour diminuer la consommation de potassium

Pour éviter de compliquer le travail de vos reins en cas d’insuffisance rénale, remplacez les fruits et légumes en conserve par leurs versions fraîches ou surgelées.

Le jus des conserves contient le potassium qui s’y est infiltré, vous devez éviter de le consommer sous peine de provoquer un pic de notre minéral tant méprisé.

Sa teneur en sel est nocive, ce qui pousse votre corps à retenir l’eau et donc de compliquer le travail de vos reins. Le jus de viande est également à proscrire.

Sinon veuillez égoutter le jus des conserves et à le jeter. Vous devez également rincer les aliments à l’eau.

Pour limiter l’ingestion de potassium, la fondation nationale des reins (aux États-Unis) conseille l’approche suivante pour le « nettoyage » des pommes de terre, patates douces, carottes, betteraves, courges et rutabagas :

  1. Épluchez et placez les légumes dans l’eau froide pour qu’ils ne noircissent pas.
  2. Coupez le légume en tranches de 3 mm d’épaisseur.
  3. Rincer à l’eau chaude pendant quelques secondes.
  4. Laissez tremper pendant au moins deux heures dans l’eau chaude. Utilisez dix fois la quantité d’eau par rapport à la quantité de légumes.
  5. Rincer à nouveau sous l’eau chaude pendant quelques secondes.
  6. Faites cuire les légumes avec cinq fois la quantité d’eau par rapport à la quantité de légumes.

Le mot de la fin

Il est donc important en cas d’insuffisance rénale de réduire votre consommation de potassium. Un régime spécifique doit donc faire partie de votre quotidien pour éviter de compliquer cette affliction.

Nous vous conseillons fortement de consulter un diététicien spécialisé dans les maladies rénales, il pourra planifier vos repas, surveiller vos quantités et vous apprendre à interpréter les étiquettes alimentaires.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir