psyllium-et-foie

Psyllium : quels effets sur le foie ?

Nous vous proposons des liens d’affiliation pour les produits que nous utilisons et aimons réellement. Si vous décidez d’acheter via nos liens, vous aidez Mon parrain santé à toucher une petite commission qui permet de créer du contenu comme celui-ci. Merci beaucoup.

Il est légitime de se demander quel effet le psyllium peut avoir sur le foie.

En effet, ce plantain (une famille de plantes particulière) est parfois consommé sous forme de complément alimentaire ou dilué dans un verre d’eau pour lutter contre certains problèmes intestinaux.

Mais puisque le système digestif repose sur une machinerie complexe, est-ce que les personnes ayant des problèmes liés au foie peuvent tout de même profiter des bienfaits du psyllium ? On vous dit tout !

Selon nos sources, le psyllium semble avoir un effet positif sur le foie. En effet, certaines expériences montrent qu’il est en mesure d’agir sur les graisses qui encrassent cette glande. Aussi, sa teneur en fibres produit un effet globalement positif sur le système digestif : le transit est favorisé, et le foie en bénéficie par ricochet.

Étudions maintenant la question plus en détail. Nous allons voir comment le psyllium est capable de contribuer concrètement au bon état du foie.

Pour ce faire, nous nous baserons sur des études sérieuses, qui ne sont peut-être pas aussi nombreuses que pour d’autres denrées, mais restent utiles à connaître et comprendre les bienfaits de ce plantain sur notre corps.

Notre sélection de psyllium blond bio 100 % naturel sur ONATERA : en poudre ou en gélules !

Le psyllium : qu’est-ce que c’est et quels sont ses bienfaits ?

Nous allons évidemment parler du foie dans quelques instants, mais chez Mon Parrain Santé nous tenons à approcher les sujets avec le plus de rigueur possible.

Pour rappel, le psyllium est un végétal, appartenant à la catégorie des plantains. Le plus souvent, il est utilisé comme laxatif ou régulateur des fonctions digestives.

C’est une alternative naturelle à certains médicaments, et un complément alimentaire intéressant, notamment grâce à sa teneur en fibres et en fer (source).

On lui attribue plusieurs bénéfices pour la santé, tels que :

Il est bon pour le cœur

Consommé régulièrement, il contribue à la prévention de certaines maladies cardiovasculaires, puisque sa teneur en fibres permet un assainissement plus rapide et plus profond des organes digestifs.

Le lien fort entre les fibres alimentaires et l’efficacité de notre assimilation a été prouvée dans de nombreuses études, comme celle-ci. Le foie profite de ce « ménage interne ».

Il permet de mieux gérer son poids

Sans être brûle-graisses en soi, le psyllium contient suffisamment de fibres pour provoquer un effet coupe-faim.

L’impact sur le foie est ici indirect mais bien réel : tous les aliments moins sains qui ne sont pas ingérés grâce à l’effet de satiété ne viendront pas alourdir le système digestif et compromettre le « traitement » des aliments.

Il saurait aider en cas de diabète (type II)

Selon certaines études, dont celle-ci, le psyllium ralentit l’assimilation du glucose (de 12,2% selon les résultats d’une expérience) , ce qui représente une plus-value non négligeable pour les patients souffrant de problèmes glycémiques.

Attention : le diabète étant une maladie complexe, nous vous invitons à consulter un spécialiste avant de vous lancer dans un régime alimentaire, quel qu’il soit. Nous nous basons ici sur des faits, mais chaque corps réagit différemment.

Mais alors, quels sont les bienfaits du psyllium sur le foie, plus spécifiquement ? Observons les faits de plus près.

Le psyllium est-il bon pour le foie ?

Vous l’aurez sans doute compris en lisant nos premières lignes : pour plusieurs raisons, le psyllium s’avère bon pour la santé, et tout aussi bénéfique pour le foie.

La teneur en lipides de ce plantain est la raison principale de son efficacité au moment d’assainir les organes et les glandes du système digestif. Mais les vertus semblent encore plus réjouissantes si l’on creuse la question. 

Une expérience menée en laboratoire sur des rongeurs a montré que les graines de psyllium avaient un impact encore plus positif sur l’assainissement du foie que la pectine « injectée » au même moment.

Dès lors, cette plante a de quoi constituer un bel allié pour les patients souffrant de cholestérol, même s’il ne s’agit pas non plus d’y voir un remède miracle.

En effet, toujours au sein du même laboratoire, les chercheurs ont décrété que le taux de HDL (appelé plus communément “bon” cholestérol) était favorisé par la présence de psyllium.

De manière générale donc, ce plantain est utile à décrasser le foie de ses lipides. Mais il ne s’agit pas d’avaler tout un tube au petit matin pour avoir soudainement un corps nettoyé jusqu’à la dernière cellule.

Nous vous invitons à adopter une routine adaptée, selon un dosage raisonné.

Vous pourriez aussi aimer lire…

Prendre du psyllium pour entretenir son foie : quand et comment ?

Avant toute chose, il est important de comprendre que le psyllium ne saurait être considéré comme la composante d’un repas. Vous risquez de rapidement déchanter si vous pensez pouvoir boire un verre d’eau mélangé à une poudre de notre plantain chaque soir au repas.

Certes, on lui attribue un effet rassasiant, mais seulement si son ingestion s’inscrit dans un régime alimentaire global, équilibré et varié.

De plus, le “bon dosage” dépend de plusieurs facteurs. Nous vous conseillons vivement d’être accompagné(e) d’un spécialiste si vous voulez que votre foie (et d’autres glandes ou organes) puissent profiter de l’ingestion.

Chez certains individus, un seul verre d’eau quotidien mélangé à de la poudre de psyllium suffit largement. Chez d’autres, le rituel s’étend jusqu’à trois prises par jour

N’oublions pas, d’ailleurs, que “consommer du psyllium” reste assez vague sur le plan conceptuel. Il existe sous de nombreux formats, et il convient donc d’observer la concentration de la graine dans les formules pour lesquelles vous optez.

Le moment de la journée, lui, n’a pas une grande importance. Cela dit, si votre posologie se limite à un rendez-vous par tranche de vingt-quatre heures, il est plus logique d’intégrer le psyllium à vos habitudes du soir, pour favoriser le bon fonctionnement du système digestif après les différents repas.

Bon à savoir

La plupart des posologies sont établies en fonction d’un rythme de vie « traditionnel ». Puisque certaines personnes se couchent particulièrement tard, ou se lèvent très tôt, il est important de donner toutes les informations pertinentes aux experts que vous sollicitez. Il trouvera ainsi la meilleure solution adaptée à vos besoins.

Le psyllium peut-il être mauvais pour la santé ?

Puisque nous venons d’expliquer dans quelle mesure le psyllium était considéré comme bénéfique pour le foie, vous pourriez être étonné de constater que l’on se pose encore des questions sur le danger qu’il pourrait représenter.

En fait, cette précaution doit être prise pour chaque aliment, ou presque : des effets indésirables sont possibles, quelles que soient les vertus de la denrée, si la personne souffre d’afflictions particulières ou d’allergies.

Prenons une situation simple. Vous avez pris rendez-vous chez le naturopathe, qui vous a prescrit du psyllium pour assainir votre foie. Mais lorsque vous rentrez chez vous et après votre première ingestion… certaines zones dermiques commencent à gratter, vous avez des nausées ou des difficultés à respirer.

Dans ce cas, et même si c’est très rare (source), vous êtes peut-être allergique à ce plantain.

Même notre fameuse glande aurait pu tirer des bénéfices du complément végétal, les conséquences sur le plan respiratoire rendent le traitement incohérent.

Aussi, de manière plus générale, les vertus laxatives du psyllium peuvent provoquer des diarrhées, ou des troubles digestifs plus sérieux. Comme toujours, il incombe de trouver un équilibre entre les vertus et les effets indésirables du produit.

Vous pourriez aussi aimer lire…

Le psyllium et le foie : notre verdict

Nous pouvons vous affirmer, en toute bonne foi, que le psyllium est dans la plupart des cas bénéfique pour le foie. Selon certains spécialistes, ce plantain pourrait même aider à lutter contre le mauvais cholestérol et, dans un autre domaine, contre le diabète.

Cela est particulièrement dû à sa teneur en fibres. C’est un produit sain,  qui ne pose aucun problème quand on veut perdre du poids – c’est même généralement le contraire.

Cela dit, soyez bien attentifs à la posologie, au type de produits que vous acquérez, pour que l’ingestion du produit ne devienne pas source de souffrances inutiles ou produise un effet contre-productif.

✅ Mon parrain santé n’utilise que des sources de la plus haute qualité. Les informations contenues dans nos articles proviennent de publications qui ont été revues médicalement par des professionnelles de santé. En plus de vérifier les faits, nous veillons à ce que le contenu soit exact, fiable et digne de confiance.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

2 réflexions sur “Psyllium : quels effets sur le foie ?”

  1. Anthony THAUVIN

    Bonjour, merci de l’intérêt que vous portez à notre site et à nos conseils. Selon certaines études, le psyllium peut effectivement créer des réactions cutanées, notamment de l’urticaire si vous y êtes allergique.
    Les allergies sont assez complexes et peuvent malheureusement survenir du jour au lendemain (réponse d’un allergologue).
    Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille d’en parler à votre médecin de confiance pour trouver les causes et pourquoi pas vous orienter vers un allergologue. J’espère vous avoir donné quelques pistes.
    Je souhaite que vous trouviez l’origine de cette réaction.
    Merci, une belle fin de journée également.

  2. Bonjour, merci de me donner la possibilité de poser une question.
    Je suis inquiète car je viens de lire que le psyllium peut provoquer une allergie. Actuellement, je fais une crise d’urticaire dont j’ignore l’origine, les crises sont espacées depuis 2021. Je consomme du psyllium depuis 2017 et avant 2021 je n’ai jamais fait d’allergie donc je ne sais pas si c’est le psyllium qui est la cause de cet urticaire. D’après ce que j’ai lu, j’ai cru comprendre que l’allergie survient très tôt…non ? Qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite une belle fin de journée
    Cordialement
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *