vitamine-c-et-foie

La vitamine C peut-elle avoir un effet négatif sur le foie ?

On le sait : la vitamine C a des effets très bénéfiques sur le corps. Mais qu’en est-il de son impact sur le foie ? Peut-elle aider à le maintenir en bonne santé et, si oui, pour quelles raisons ? Est-ce qu’au contraire des effets négatifs ont été observés ?

Chez Mon Parrain Santé, nous avons foi en votre foie… mais nous savons que parfois, un coup de pouce ne se refuse pas ! Voici donc le résultat de nos recherches.

De manière générale, la vitamine C semble indiquée pour lutter contre plusieurs problèmes de santé, y compris ceux liés au foie. En effet, via un mécanisme complexe, elle peut accélérer et favoriser la détoxification et joue un rôle antioxydant. Attention, comme toujours, aux excès : des effets contre-productifs ont été observés chez certains patients ayant fait graviter toute leur alimentation autour d’aliments riches en vitamines C.

Évidemment, la vitamine C ne constitue pas un remède miracle contre les problèmes de foie, et manger plein d’oranges ne va pas soudainement vous prémunir de toutes complications liées à cette glande. Mais elle fait partie des vitamines bonnes pour le foie.

Manger des fruits qui en contiennent s’avère donc bénéfique, dans le cadre d’une alimentation globalement variée et équilibrée.

Observons ce phénomène de plus près !

Est-ce que la vitamine C est bonne pour le foie ?

À condition de ne pas tomber dans la démesure alimentaire, oui, la vitamine C est bonne pour le foie. Certains chercheurs ont mené des études à ce propos – ou ont, tout du moins, évoqué ce lien dans leurs travaux.

Dans ce chapitre d’une large monographie consacrée au foie, on découvre les informations suivantes :

  • L’acide ascorbique est la forme active de la vitamine C.
  • Il joue un rôle antioxydant, qu’il exerce encore plus particulièrement sur le foie.
  • Dans la même mouvance, cet acide favorise l’absorption des différents nutriments dans l’intestin.

Le tableau paraît donc idéal. Toutefois, et la même étude le précise, un surplus de vitamines C peut avoir des effets délétères. Voilà pourquoi.

Est-ce que la vitamine C peut-être dangereuse pour notre foie, consommée en trop grandes quantités ?

Chez Mon Parrain Santé, nous ne le répéterons jamais assez : les excès sont par définition… “en trop”, et donc potentiellement dangereux pour le corps.

C’est pourquoi les spécialistes ne recommandent pas, par exemple, de manger plusieurs fruits vitaminés dans la même journée et de couronner le tout par l’ingestion de compléments alimentaires qui en contiennent.

En effet, cette surabondance pourrait perturber les flux d’acides transportés naturellement dans le corps (tels que l’acide ascorbique justement) et fragiliser la zone hépatique (autrement dit tout ce qui se rapporte au foie).

Une conclusion assez simple peut être tirée de ces observations : il n’est pas recommandé, voire contre-indiqué de manger plus d’aliments contenant de la vitamine C pour contrebalancer les problèmes liés à cette glande.

En revanche, si ces denrées sont incluses dans un planning alimentaire normal et mesuré, alors elles peuvent contribuer au bon fonctionnement du foie, comme à lui d’autres parties du corps d’ailleurs.

Vous pourriez aussi aimer lire…

Quels fruits sont riches en vitamines C, pour prendre soin du foie ?

Nous le répétons : vous ne devez pas cibler la consommation de vitamines C pour éviter un problème de santé lié au foie ou en guérir. Cela dit, les fruits sont naturellement bons pour la santé et il est donc normal de se demander lesquels peuvent constituer un bel apport.

Parmi les denrées fruitières qui “regorgent” de vitamines C, il y a certes les oranges… mais elles ne se hissent pas au sommet du classement, contrairement à ce qu’on pourrait croire !

D’autres gourmandises exotiques et naturelles viennent lui voler la vedette dans ce domaine : la goyave, le kiwi ou encore la papaye en contiennent davantage.

On peut aussi citer le pamplemousse, dont on vous vantait les mérites à travers cet article. Dans ces quelques lignes de notre blog, nous évoquions aussi l’efficacité des fruits rouges, du raisin et des pommes. Il y a de quoi composer un joli panier, et varier votre consommation !

Le saviez-vous ?

La figue n’est peut-être pas le fruit pouvant se targuer de la plus forte teneur en vitamines C, mais elle en contient. Vous trouvez l’anecdote plate ? Attendez ! 

Ce qui est vraiment drôle, c’est que… le mot “figue” et le mot “foie” ont exactement la même racine latine (source). Dans la Rome antique, on se servait du fameux fruit pour gaver les oies. Difficile de comprendre comment tout ça s’est mélangé mais… c’est le même mot, légèrement transformé !

Vous pourriez aussi aimer lire…

Notre bilan

La manière dont la vitamine C peut agir sur le foie n’a pas été beaucoup étudiée par les scientifiques. Cela dit, les points que nous avons relevés peuvent vous aider à comprendre la manière dont ce nutriment agit sur les organes.

Tant que vous mangez des aliments qui en contiennent de manière raisonnable, il saura faire valoir ses vertus antioxydantes, entre autres propriétés positives, et participer à la détoxification du corps dans son ensemble.

En cas d’exagérations, par contre, des problèmes de fragilité hépatique peuvent être constatés.

Dans tous les cas, il faut éviter de s’improviser médecin en essayant plusieurs vitamines jusqu’à trouver celle qui soignera une cirrhose… il reste toujours important de consulter un spécialiste.

Ce dernier saura alors vous dire quels apports alimentaires manquent à votre corps, et comment vous pouvez y remédier en adaptant vos habitudes.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.