quel-fruit-bon-pour-le-foie

Quels fruits sont bons pour le foie ?

Vous vous demandez peut-être quels fruits sont bons pour le foie.

Cela tombe plutôt bien : chez Mon Parrain Santé, ce n’est pas la première fois que nous abordons ce genre de thématiques, et nous avons mené des recherches pointues !

À travers cet article, découvrons les lauréats du panier, avec quelques explications scientifiques en prime.

1. Le raisin

Vous aimez ce fruit de la vigne et ses nombreuses robes éclatantes ? N’hésitez pas à vous en offrir un peu pour entretenir votre foie.

De manière générale, cette célèbre denrée en grappes est riche en manganèse, en vitamines C et s’avère gorgée d’antioxydants.

On le sait : les antioxydants constituent des alliés précieux pour le corps dans la lutte contre certaines maladies. En l’occurrence, il va venir renforcer les défenses « distribuées » aux organes du système digestif, tels que reins… et le foie, justement.

Par ailleurs, cette merveille gorgée d’eau aide à éliminer les graisses. En cause : la naringénine, un composé organique qui contribuera au « nettoyage » de certaines parties du corps (source).

Le saviez-vous ?

Le raisin n’est pas avare en potassium, mais contient aussi une belle quantité de fer. En d’autres termes, c’est un fruit gorgé de bons nutriments. Aucune raisin… pardon, raison de s’en priver !

2. Les pommes

Les pommes, selon les chercheurs d’une étude que vous trouverez ici, sont susceptibles de ralentir la progression de certains cancers, notamment celui du foie, puisqu’elle contient des antioxydants en abondance.

D’ailleurs, le vinaigre de cidre, que nous avions étudié dans cet article, nous permet d’assurer les bienfaits des pommes sur le foie.

Bien évidemment, cela ne remplace ni un traitement, ni un dépistage.

3. Les fruits rouges

Les fruits rouges peuvent jouer un rôle très intéressant pour le foie. Encore une fois, c’est grâce aux antioxydants qu’un travail particulièrement intense peut être engagé, conduisant à « réparer » certaines lésions.

Il s’agit donc notamment d’un travail de régénération, mais les bienfaits sont en réalité plus étendus que ça ! Des scientifiques ont constaté, lors de recherches menées en 2010, à quel point ces petits fruits pouvaient avoir un effet bénéfique sur le métabolisme.

Ils peuvent notamment permettre de réduire les enzymes relâchées par le foie en cas de blessures. 

Ceci dit, en réalité, le terme de « fruit rouge » est un peu réducteur ; il revient à négliger des spécificités intéressantes. Précisons les aliments qui peuvent avoir un effet bénéfique, et qui font partie de la même « famille » :

Ces fruits rouges qui sont bons pour le foie

  • La myrtille est la reine des baies quand il s’agit de faire du bien au foie. La teneur en antioxydants de cette délicieuse denrée violette s’avère encore plus grande que pour toutes les autres. Et pour ceux qui remarquent qu’elle n’est pas rouge… c’est vrai ! Mais elle appartient bien à cette catégorie.
  • La framboise contient un composé organique nommé la cétone, qui selon de récentes constatations scientifiques permettrait d’amoindrir la quantité de graisse accumulée dans le foie.
  • La fraise est notamment constituée d’acide ellagique, connu pour favoriser la destruction des cellules cancéreuses. Comme les autres fruits rouges que nous avons cités, elle est de manière générale riche en antioxydants, et permet donc de combattre plusieurs maladies liées au foie.

Très important à noter

Nous tenons à le répéter : les fruits ne sont pas des remèdes miracles contre certaines maladies, y compris les fruits rouges malgré leurs nombreux bienfaits. Nous ne recommandons pas à quelqu’un qui souffre d’un cancer du foie de se nourrir de myrtilles en espérant guérir. 

Ce que nous vous conseillons par contre vivement, c’est d’intégrer ces denrées à vos habitudes alimentaires quotidiennes, pour assainir votre corps et l’aider à affronter certains problèmes ; notamment ceux qui concernent le foie.

4. Le pamplemousse

Le pamplemousse peut avoir de nombreux effets, directs ou indirects, sur la santé du foie. En effet, c’est un fruit qui contribue grandement à la satiété, et qui peut donc prévenir les fringales « dangereuses » poussant ingérer des aliments moins sains.

De manière plus précise, il contient de la vitamine C, propre à favoriser la détoxification des organes, dont le foie. Pour finir, vous auriez sans doute pu le deviner… il est riche en antioxydants !

Comme le raisin, le pamplemousse est également riche en naringénine.

À noter

Le pamplemousse, bien que très sain en soi, peut se montrer agressif pour certains organismes. Il faut donc se garder d’en consommer sans réfléchir ; en cas de brûlures d’estomac à répétitions, par exemple, il vaut mieux opter pour un autre fruit.

En conclusion : tout un panier fruité pour le foie

Comme vous l’avez remarqué, de nombreux fruits sont indiqués pour contribuer à l’entretien du foie. Nous vous en dressons une liste plus condensée :

  • Le raisin
  • Les pommes
  • Les fruits rouges
  • Le pamplemousse

Puisque chez Mon Parrain Santé nous insistons toujours sur la variété dans la composition d’un régime alimentaire, nous vous invitons à varier les plaisirs : vous pouvez par exemple changer chaque matin de fruit au petit-déjeuner, vous en réserver un autre pour le dessert… régalez-vous !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir