petit-déjeuner-maladie-de-crohn

Petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn : nos conseils

La maladie de Crohn touche malheureusement de nombreux Français. Elle demande de faire des choix particuliers et pertinents en termes d’alimentation.

Nous allons vous donner, à travers cet article, quelques conseils pour bien se nourrir quand on doit affronter la maladie de Crohn, plus particulièrement au petit-déjeuner.

Bien évidemment, nos astuces ne remplacent pas les prescriptions d’un spécialiste, mais peuvent orienter vos choix de courses au supermarché, par exemple.

Un petit-déjeuner léger

Lorsque quelqu’un est atteint de la maladie de Crohn, il doit apprendre à manger léger. C’est une habitude cruciale à adopter, pour que votre système digestif soit efficace.

Cela ne signifie pas que vous devez vous priver de tout, mais les quantités doivent être mesurées. Par exemple :

  • Si vous aimez les tartines, soyez mesuré(e) sur la quantité de beurre utilisée. N’hésitez pas à opter pour des beurres allégés, pauvres en matières grasses. Ainsi, vous pourrez quand même profiter d’une bonne tartine sans prendre de risques inutiles.
  • Dans le même ordre d’idée, tous les produits laitiers généralement consommés au petit-déjeuner (yaourts, lait, fromages) doivent être absolument consommés sous une forme allégée. Ils ne sont pas prohibés, mais doivent être consciencieusement sélectionnés.
  • À travers cet article, nous vous avions alerté face aux dangers des aliments transformés. Le conseil peut être réitéré dans le cadre d’un petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn. En effet, le système digestif est moins armé pour les assimiler. Méfiez-vous : certains produits ne paraissent pas forcément transformés. Lorsque vous faites vos courses, n’hésitez pas à demander conseils aux vendeurs.

Bien choisir ses fruits

Certes, de nombreuses campagnes de publicité encouragent l’ingestion de fruits et légumes sur une base quotidienne. 

Mais cela ne signifie pas qu’ils doivent être consommés les yeux fermés. Dans le cadre d’un petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn, il faut éviter de croquer directement dans la peau des fruits.

Vos choix devront aussi dépendre des symptômes : en cas de troubles digestifs majeurs, il faudra se concentrer sur les fruits cuits, même au petit-déjeuner, et préférer la compote par exemple.

Pour les périodes moins pénibles, voici quelques exemples de fruits adaptés à la maladie de Crohn :

  • La mangue
  • Le melon (au petit-déjeuner l’été c’est top !)

Pour varier les plaisirs et rester créatif/créative malgré les impératifs liés à la maladie, vous pouvez par exemple déguster un melon accompagné de yaourt allégé.

Des boissons en petite quantité

Vous avez envie d’un peu de caféine avant une longue journée au travail ? Ce n’est pas impossible, mais encore une fois il faut limiter votre consommation de café pour un petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn. 

De même, attention à ne pas penser qu’un nuage de crème ajouté à votre breuvage est inoffensif : selon les cas, il peut quand même perturber votre système digestif.

Limitez-vous idéalement à une tasse, à laquelle vous ne devriez associer qu’une crème allégée, ou idéalement ne pas en associer du tout.

Il en va de même pour le sucre. Il s’agirait soit d’y renoncer, soit d’en mesurer sagement l’utilisation. Donc les jus de fruits industriels, il vaut mieux ne pas s’y aventurer !

Quant au thé, il n’est pas à bannir de votre table, mais une étude scientifique tend à montrer que le thé vert est préférable au thé plus « classique ». Nous irons encore plus loin… ses propriétés peuvent vous aider dans votre lutte contre la maladie de Crohn !

Boire de l’eau au petit-déjeuner

On ne vantera jamais assez les mérites de l’eau. Bien que son absence de goût ne soit pas… au goût, justement, de tout le monde, elle a une influence très positive sur le bon fonctionnement du système digestif.

Ainsi, votre petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn devrait inclure la consommation de deux ou trois bons verres d’eau.

Pourquoi pas boire un verre d’eau dès votre réveil, un avant de prendre votre petit-déjeuner puis un autre 20 minutes après.

Les aliments à privilégier

Que vous soyez plutôt sucré ou salé le matin, en cas de maladie de Crohn il y a des aliments à privilégier comme :

  • Le lait d’amande
  • Les fruits pelés ou en compote
  • Les aliments cuits (légumes verts, poivrons…)
  • Le pain blanc ou le pain de mie blanc (nous conseillons pourtant leurs versions complètes habituellement, mais en cas de maladie de Crohn, il est préférable de les éviter et de choisir des pains faibles en fibres.
  • Les œufs

Bon à savoir

Tenir un journal est la meilleure approche pour découvrir ce qui est bénéfique ou non pour vous. Pendant une crise, dressez une liste de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. Notez vos réactions aux différents aliments et méthodes de cuisson. Un journal de bord peut également aider votre médecin à déterminer comment votre régime alimentaire vous affecte.

Les bonnes habitudes à avoir pour gérer votre maladie de Crohn

Dès le petit-déjeuner vous devez avoir les bons réflexes pour commencer votre journée dans de bonnes conditions. Nous avons donc sélectionné les meilleurs conseils pour vous assister au mieux dans la gestion de cette maladie :

  • L’exercice physique quotidien : rester actif vous permet de réduire vos symptômes et renforce votre corps. Buvez avant, pendant et après chaque entraînement.
  • Avoir un régime alimentaire adapté : certaines vitamines et certains minéraux peuvent être difficiles à absorber si vous êtes atteint de la maladie de Crohn. Vous pourriez également découvrir que vous êtes sensible à certains aliments ou qu’une trop grande quantité de fibres vous pose problème. Un diététicien certifié pourra vous aider à établir un plan alimentaire.
  • Prenez le temps de vous détendre : le stress peut aggraver les symptômes de la maladie de Crohn. Ajoutez des moments de relaxation et de méditation dans votre journée. Utilisez votre énergie pour faire les activités qui vous font du bien ! Vous pouvez consulter un coach de vie pour vous remettre sur la bonne voie.
  • Arrêtez de fumer : si vous êtes fumeur, demandez des conseils pour stopper cette mauvaise habitude. Le tabagisme aggrave sérieusement la maladie de Crohn.
  • Gardez une attitude positive : il est difficile de faire face à une maladie chronique comme la maladie de Crohn. Profitez de vos amis, de votre famille, amusez-vous, soyez positif/positive ! Si vous souhaitez une aide supplémentaire, n’hésitez pas à en parler avec un conseiller.

Un petit-déjeuner adapté à la maladie de Crohn : pour résumer

La maladie de Crohn ne demande pas de s’affamer, mais de choisir sérieusement ses aliments pour éviter les symptômes douloureux et/ou une complication du problème.

Dans le cadre du petit-déjeuner, il faut éviter, comme on l’a vu, les produits trop lourds, les fruits à peau ou les aliments transformés. Cela n’empêche pas de se faire plaisir ! 

L’important est la mesure : plus votre système digestif doit « traiter » les nutriments, moins grande sera son efficacité. Privilégiez les petites quantités, accompagnées de boissons scènes comme le thé vert ou l’eau, tout simplement.

Vous pourrez ainsi affronter la journée sereinement, et limiter les risques d’être pris(e) d’une poussée ou assailli(e) par des douleurs pénibles. Nous espérons vous avoir aidé(e) au mieux !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *