moringa-et-perte-de-poids

Le moringa pour perdre du poids : est-ce que ça marche ?

Le moringa tient une place dans vos infusions ou vos compléments alimentaires… et vous vous demandez s’il peut contribuer à une perte de poids ?

Notre équipe a une fois de plus mis ses sources à profit pour vous livrer une réponse complète et précise. Voyons dans quelle mesure une bonne tisane à partir de cette plante peut aider à faire fondre quelques kilos superflus.

Les recherches méritent encore d’être approfondies, mais le moringa semble avoir un effet positif sur le poids. Parmi les explications possibles, on compte la manière dont ses propriétés particulières favorisent la lipogenèse, un mécanisme naturel du corps propre à diminuer les risques d’obésité et de diabète.

Cela dit, à ce stade, la recherche scientifique ne permet pas de constater une corrélation étendue : le moringa est un bon allié, mais ne produit pas les effets brûle-graisse du gingembre, par exemple.

Quoiqu’il en soit, vous le savez, nous aimons être précis chez Mon Parrain Santé. C’est pourquoi nous avons étudié la question de plus près.

Dans les lignes à venir, découvrez pourquoi et comment le moringa peut s’inscrire dans la poursuite d’objectifs minceur.

Le moringa : pourquoi cette plante peut vous faire du bien !

Avant d’aborder la question du poids en particulier, nous tenions à vous présenter les bienfaits multiples de ce végétal africain encore peu connu en Europe.

Cela ne signifie pas que le moringa remplace un suivi médical ou un traitement homologué. Mais il est intéressant de connaître ses bienfaits :

  • D’après les résultats de certaines recherches, il peut contribuer à diminuer le taux de mauvais cholestérol contenu dans le sang (source).
  • Aussi, cette denrée a de nombreuses vertus antioxydantes (source). Pour rappel, les antioxydants permettent une meilleure régénération des cellules. Ainsi, ils produisent un effet positif sur le système immunitaire, aidant le corps à affronter les agressions extérieures.
  • Une étude a conduit les chercheurs à mettre en exergue l’action anti-inflammatoire du moringa. Dans certaines régions, il est utilisé en concoction pour lutter contre les brûlures d’estomac, notamment.

Et la liste ne s’avère même pas exhaustive ! Quoi qu’il en soit, il faut maintenant zoomer sur la problématique qui nous occupe ici : le lien entre le moringa et les kilos en trop.

Cette plante a-t-elle un effet concret sur les graisses superflues ?

Le moringa : est-il utile pour perdre du poids ?

Chaque corps réagit différemment. Comme on l’explique souvent à travers nos articles, certaines denrées vont avoir des effets plus ou moins prononcés sur la combustion des graisses ou le sentiment de satiété selon les consommateurs.

Néanmoins, il existe des aliments davantage propices à aider dans le cadre d’un régime. Qu’en est-il du moringa ?

Nous préférons le dire d’emblée : s’il fallait classer les végétaux utiles à faire fondre nos graisses, cette plante ne serait sans doute pas au sommet. Mais elle n’est pas non plus « hors course » !

En effet, dans le cadre de certaines observations en laboratoire, il a été observé que les extraits de moringa pouvaient avoir un effet sur la lipogenèse (source).

Ce terme vous est peut-être inconnu, mais ne paniquez pas : nous avons prévu une petite explication.

Mais qu’est-ce que la lipogenèse ?

La lipogenèse est un phénomène absolument naturel. Elle consiste, comme c’est expliqué dans cet article – et comme son nom le laisse supposer d’ailleurs – en une synthèse des lipides. Plus précisément encore, les acides gras sont en cause.

Nous n’allons pas entrer dans des considérations scientifiques et diététiques trop complexes. Voici cela dit deux grands principes à connaître pour comprendre la logique sous-jacente :

  • La prise ou la perte de poids est (notamment) une question d’équilibre entre les lipides « utilisé » ou « mis de côté » par le corps.
  • La lipogenèse désigne justement le système de stockage des acides gras, qui comptent parmi les principaux lipides.

Vais-je perdre du poids facilement, puisque le moringa favorise la lipogenèse ?

Les raccourcis sont toujours sinon dangereux, du moins trompeurs en diététique. Notre corps n’est pas une machine ; ses réactions ne sont pas binaires.

Certes, les propriétés du moringa ont de quoi catalyser et favoriser la lipogenèse. Mais les scientifiques qui arrivent à cette conclusion rappellent que les effets sont relativement modérés.

Il faut donc vous demander tout ce que vous mangez à côté, et le sport que vous pratiquez sur une base régulière (ou non).

Contrairement au gingembre par exemple, il est difficile de considérer cette denrée comme une vraie clé de progression quand on poursuit des objectifs minceur.

En revanche, il n’y a aucune raison pour qu’elle soit déconseillée à ceux qui suivent un régime, bien sûr !

Le moringa : peut-être pas un coupe-faim, mais un choix alimentaire malin !

Le moringa se consomme généralement en tisane ou sous forme de compléments alimentaires (par l’ingestion de gélules). 

C’est une plante aux très nombreuses vertus. On la dit capable de réguler le taux de mauvais cholestérol, d’aider à la gestion glycémique et de produire des effets anti-inflammatoires.

Concernant la question précise de l’impact que cette plante a sur le poids, les scientifiques se montrent peu bavards. Cela dit, certains d’entre eux ont relevé la manière dont les composés particuliers du moringa pouvaient améliorer le processus de lipogenèse.

Nous n’allons pas vous vendre ce végétal comme une solution miracle utile à tout régler quand quelques kilos superflus se sont installés.

En revanche, nos recherches ont confirmé ce que nous pensions : cette merveille exotique gagne à être connue.

Vous pouvez l’intégrer à vos habitudes alimentaires. Ses nombreuses vertus participeront à l’assainissement global de votre corps et le mettront dans de meilleures conditions pour mener à bien la réorganisation de vos choix nutritionnels. 

Qui sait ? Peut-être que d’ici quelques mois, grâce à la lecture de cet article, vous pourrez vous écrier : « Moringa, mi amor…inga ! ».

Vous pouvez aussi oublier ce jeu de mots à jamais et vous concentrer uniquement sur la plante. On ne vous en voudra pas !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.