jeune-intermittent-bienfaits

6 bienfaits du jeûne intermittent prouvés scientifiquement

Le jeûne intermittent est une pratique relativement peu connue. Et pourtant, on peut lui attribuer de nombreux bienfaits ! À travers cet article, nous voulons vous faire découvrir ce type de planification alimentaire.

Nous allons en expliquer le principe et vous donner un aperçu de la manière dont il peut faire du bien à votre corps.

Chez Mon Parrain Santé, nous mettons un point d’honneur à améliorer votre quotidien sans être invasifs ou autoritaires. Nous ne sommes pas en train de dire que le jeûne intermittent est la solution ultime pour perdre du poids et, plus globalement, être en bonne santé.

Mais c’est une technique qui a déjà été testée et approuvée par de nombreuses personnes.

Avant de vous faire découvrir la liste des bienfaits rattachés à cette approche alimentaire, il faut évidemment rappeler comment cela fonctionne.

Il s’agit de ne manger que lors d’une fenêtre précise durant la journée. Selon les variantes, cela peut correspondre à 14h, 16h ou 18h sans s’alimenter, et donc 10h, 8h, 6h où l’on peut passer à table.

Il est alors recommandé de boire de l’eau en grande quantité. Cela vient assainir le corps. Lorsqu’arrive enfin le moment de sustenter, on peut se faire plaisir.

C’est la raison pour laquelle le jeûne intermittent n’est pas vraiment considéré comme un « régime ». Il ne suppose pas de choix particulier au niveau des aliments.

Bien sûr, il n’est pas recommandé de se gaver inutilement… mais en soi, on est loin des interdictions de certains programmes plus traditionnels.

Voici dans tous les cas les bienfaits correspondant au jeûne intermittent. Ils pourraient bien vous étonner !

1. Le jeûne intermittent permet une meilleure régénération des cellules

Adopter une approche correspondant au jeûne intermittent peut avoir un effet très bénéfique sur la régénération des cellules.

Fait intéressant : si la « pause » alimentaire se prolonge particulièrement (on parle de trois jours environ), le processus d’autophagie se déclenche (source).

À ce moment-là, notre machine anatomique s’affaire à la destruction des cellules mortes ou endommagées. Étymologiquement, on comprend que c’est un peu comme si le corps… se « mangeait lui-même ».

Le phénomène n’est pas aussi prononcé pour les fenêtres de 6h à 10h, mais le processus de régénération est quand même amorcé.

2. Cette approche alimentaire a des vertus anti-inflammatoires

Lorsque vous jeûnez, pour parler trivialement, vous laissez plus de temps à votre corps pour engager ses processus régulatoires.

Les nombreux phénomènes métaboliques qui se jouent en nous à chaque seconde s’en voient favorisés.

Ainsi, comme le concluent les auteurs de ce travail de recherche, les effets positifs s’étendent à l’atténuation des problèmes inflammatoires, comme l’arthrose par exemple.

3. Le jeûne intermittent aide le cerveau à mieux fonctionner

J’ai pour ma part eu l’occasion de pratiquer régulièrement le jeûne intermittent. Et durant ces périodes particulières de « privations contrôlées », j’ai ressenti des effets difficiles à définir clairement – mais assez manifestes – sur ma propension à réfléchir.

Lorsque je n’ai pas mangé depuis un moment, je me sens davantage connecté à ce que je lis, à ce que j’entends ou à ce que j’écris. Cela me donne une vraie sensation de clarté !

Honnêtement, je ne saurais vous dire à quel point ces ressentis sont purement psychologiques, placebo comme on le dit parfois. Si l’on se tourne vers la science cela dit, les effets seraient un peu moins immédiats… mais réels.

Ainsi, le jeûne intermittent contribuerait à l’entretien des synapses de l’hippocampe ; ce serait de manière générale un bon moyen de garantir l’intégrité des tissus nerveux qui composent notre fameux organe cérébral (source).

Notre conseil pour mieux vivre le jeûne intermittent

Attention : si vous voulez vous lancer dans la grande aventure du jeûne intermittent, il faut vous préparer à quelques surprises. Je me souviens que dans les premiers jours de cette expérience, les effets sur ma réflexion n’étaient pas si évidents que ça. Au contraire, la faim me perturbait parfois, m’empêchait de bien me concentrer.

Ne vous attendez pas à des effets immédiats, et cela est valable pour d’autres vertus. Il y a d’abord un temps d’adaptation, durant lequel vous pourriez avoir envie de tout lâcher. Mais tenez bon ! Sur le moyen terme, vous ne regretterez sûrement pas votre décision.

4. Cette pratique alimentaire a des effets positifs sur le cœur

Nos recherches nous ont menés à repérer de nombreux bienfaits sur la santé cardiovasculaire dont le jeûne intermittent peut se vanter (source). En effet, ce programme d’alimentation serait bénéfique à plusieurs égards :

  • Il aiderait à réguler la glycémie, autrement dit le taux de sucre circulant dans le sang.
  • Il serait en mesure de juguler les excès au niveau de la pression artérielle.
  • Il pourrait contribuer à faire baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL).

Il est donc évident que ces vertus sont propres à entretenir l’intégrité du cœur.

5. Le jeûne intermittent aide à perdre du poids

Voilà qui va en intéresser plus d’un(e) : le jeûne intermittent est souvent adopté pour faire fondre quelques kilos. Ou même davantage !

Je vais être honnête : c’est dans cette perspective que j’avais décidé de franchir le pas. Et les résultats ont été vraiment probants.

J’ai perdu environ 5 kilos, en trois mois environ. Contrairement à d’autres types de programmes alimentaires, l’effet « yoyo » n’est pas spécialement à redouter.

La raison est assez simple : vous ne frustrez pas particulièrement votre corps. Certes, durant les périodes « sans manger », le ventre risque de gargouiller. Vous aurez alors l’impression, surtout au début, de vous priver.

Mais ces impressions disparaissent rapidement. Le corps s’habitue au nouveau rythme. Lorsque les fenêtres d’alimentation arrivent, vous pouvez vous faire plaisir.

Ainsi, en admettant que vous deviez interrompre le processus à un moment ou à un autre, vous n’aurez aucune raison de surcompenser en vous jetant sur des gourmandises.

Sur le plan scientifique, les vertus liées à la perte de poids ont été largement étudiées :

  • Le jeûne intermittent permet de renouer avec la consommation d’eau. C’est en effet le seul comestible que vous pouvez ingérer pendant les périodes de pause alimentaire. Pour rappel, l’eau contribue au sentiment de satiété. Même lorsque vous pourrez enfin manger, dès lors, vous vous contenterez de quantités plus raisonnables.
  • Cette pratique alimentaire a un impact positif sur le métabolisme en général (source). Durant les moments de restrictions, vos fonctions digestives, notamment, ont toute latitude pour effectuer leur travail correctement, sans interruption engendrée par une nouvelle ingestion. Ainsi, les calories sont mieux brûlées et les nutriments préalablement offerts au corps sont bien assimilés.
  • Il y a aussi une dimension psychologique intéressante. Lorsque vous jeûnez, vous réalisez cognitivement que vous agissez pour l’assainissement de votre corps. C’est une bonne manière de prendre conscience des phénomènes biologiques qui se jouent en vous.

Pour aller plus loin…

Si vous décidez de donner sa chance au jeûne intermittent pour perdre du poids, nous vous recommandons d’utiliser une application sur smartphone. Certaines d’entre elles, moyennant un petit investissement dans un abonnement, permettent de « traquer » votre progression.

Pour ma part, j’ai utilisé un programme qui me prodiguait des conseils et des indications sur la manière dont je pouvais optimiser mon jeûne. Je découvrais aussi à quelle étape j’en étais (sur le plan physiologique) au fur et à mesure que j’avançais dans le processus. Cela donnait une dimension concrète à mes efforts.

6. Le jeûne intermittent : un élixir de jeunesse tout particulier ?

Des études menées en laboratoire (source) ont conduit à établir un lien entre la manière de s’alimenter et le vieillissement des cellules. Apparemment le jeûne intermittent viendrait ralentir la dégradation de notre organisme.

Il semblerait que les vertus multiples de ce programme alimentaire spécial se conjuguent pour améliorer la santé globale du corps et lui permettre d’affronter le poids des années avec plus de sérénité.

Attention, cela dit, à ne pas négliger l’importance de l’alimentation dans l’entretien de votre machine anatomique.

Une erreur consisterait à tout miser sur le jeûne, en imaginant que le corps s’habituera à ne presque rien manger.

Dans ce cas, les carences vont vite se révéler dangereuses, et compromettre les effets positifs du jeûne intermittent. Il reste important de vous nourrir !

Le jeûne intermittent : nous sommes séduits. Et vous ?

Mon expérience me permet de valider ce que les scientifiques ont constaté : le jeûne intermittent est une pratique alimentaire très intéressante, et à de nombreux niveaux.

Elle permet de se recentrer sur des routines alimentaires conscientes, puisque nous avons tendance à manger trop et mécaniquement dans notre société.

Lors des fenêtres dévolues au repas, vous devriez retrouver le plaisir de manger, parce que cela sera toujours un peu spécial.

Au-delà de cet aspect psychologique, on a vu que cette programmation de l’alimentation était bénéfique à de nombreux égards :

  • elle aide entre autres le cerveau à mieux fonctionner ;
  • contribue à la régénération des cellules ;
  • ou encore à la perte de poids.

À condition de ne pas avoir de problèmes de santé incompatibles avec une routine alimentaire de ce type, n’importe qui peut se lancer dans l’expérience.

Pour ma part, j’étais un jeune intermittent du spectacle quand j’ai initié mon premier jeûne intermittent. Parfois, mon ventre gargouillait, mais je tenais bon !

Vous verrez : c’est difficile au début, puis on se laisse séduire… par intermittence !

☑ La majorité des informations contenues dans cet article proviennent de sources qui ont été revues médicalement par Katherine Marengo (Diététicienne diplômée).

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir