ventre-gonfle-et-thyroide

Ventre gonflé et thyroïde : quel lien ?

Vous avez peut-être déjà entendu qu’un lien se tissait entre la thyroïde et le ventre gonflé, mais vous ne comprenez pas comment un rapport peut concrètement s’établir. Ne vous inquiétez pas : nous tenons à vous expliquer tous ces phénomènes aussi étranges que fascinants !

À travers cet article, vous découvrirez pour quelles raisons scientifiques certains symptômes pourtant liés au système digestif accusent une corrélation avec la thyroïde.

Il faut comprendre que les dysfonctionnements de la thyroïde peuvent produire un effet sur de nombreux organes, y compris ceux du système digestif. Plus précisément, ce sont les défaillances en termes de libération et de circulation des hormones thyroïdiennes qui sont susceptibles de perturber un grand nombre de régulations. En somme, le ventre gonflé est quelquefois l’un des symptômes liés aux problèmes de thyroïdes.

Mais il est toujours important de consulter un médecin pour s’en assurer !

Découvrons maintenant plus en détail le lien entre les fonctions digestives et la glande thyroïde. Ce sera l’occasion pour nous de rappeler le rôle essentiel que joue cette dernière dans l’équilibre des très nombreux systèmes qui régissent notre machine anatomique.

Dans le cas précis qui nous intéresse ici, une maladie liée à la thyroïde peut-elle faire “grossir” le ventre ? Et si oui, pourquoi ?

La thyroïde est au cœur de nombreux mécanismes vitaux

Les conséquences de la catastrophe à Tchernobyl, dans les années 1980, ont été désastreuses dans certaines zones de l’Europe.

Des études menées plutôt récemment ont montré qu’en Corse, de nombreux cancers de la thyroïde s’étaient développés suite au passage du tristement célèbre nuage radioactif (source). 

Si la situation est alarmante, c’est parce qu’être touché à la glande thyroïde ne “pardonne pas”. Cette partie du corps joue un rôle clé dans la régulation du métabolisme, puisque ses fonctions s’étendent aussi bien au contrôle de notre température qu’au développement du corps.

Ainsi, plusieurs enfants ukrainiens ou vivants dans des régions proches n’ont pas pu grandir correctement.

Il faut s’imaginer la thyroïde comme un centre de contrôle, qui assure une circulation adéquate de certaines hormones dans le sang.

Mais alors, s’il y a dysfonctionnement, comment cela peut-il affecter le système digestif ? Cela peut-il avoir des conséquences, comme un ventre anormalement gonflé par exemple ?

Quel lien peut-il y avoir entre la glande thyroïde et un ventre gonflé ?

On ne vous le dira jamais assez : le corps humain est trop complexe pour être décrit selon une logique binaire. Les réactions, les dysfonctionnements, les améliorations miracles qui s’y jouent vont parfois jusqu’à étonner les médecins, tant une “machine” anatomique peut être différente d’une autre.

Autrement dit : un dysfonctionnement au niveau de la glande thyroïde ne va pas forcément provoquer des problèmes digestifs.

À l’inverse, avoir mal au ventre, vomir ou constater que son ventre a gonflé, justement, n’est pas nécessairement lié à l’affaiblissement des fonctions thyroïdiennes.

C’est pourquoi seul un médecin pourra vraiment vous guider en cas de doute. En ce qui nous concerne, nous pouvons tout de même vous affirmer :

  • Que définitivement, si le système “messager” de la fameuse glande est compromis, alors il peut y avoir des effets sur l’intégrité du système digestif. Ce lien a notamment été tissé dans cette étude. L’impact peut se mesurer eu égard à la circulation des acides, par exemple. La glande thyroïdienne jouant un rôle régulateur, vos organes chargés d’assimiler la nourriture peuvent être “perdus” s’ils n’ont pas de consignes claires.
  • Que des patients atteints d’obésité ont conjointement souffert d’hyperthyroïdie, et que la corrélation est trop fréquente pour parler de coïncidence (source). Encore une fois, ce sont les hormones habituellement produites par la glande thyroïde qui sont en cause.
  • Que cette partie cruciale du corps, si elle ne fait pas son travail correctement, peut entraîner un ralentissement de la digestion. Les aliments ingérés vont moins bien circuler à travers l’intestin, ce qui provoque, selon les organismes, des rétentions d’eau ou encore des constipations.

J’ai des problèmes de thyroïdes : dois-je manger autrement ?

La question du lien entre la thyroïde et les habitudes alimentaires est particulièrement complexe. Si votre ventre gonfle après un repas et que vous souffrez d’un problème lié à cette glande mère, vous pourriez vous demander quel régime composer pour éviter cette réaction.

Cela dit, dans certains cas, les dysfonctionnements du système digestif ne sont pas directement liés à ce que vous mettez dans votre assiette. Autrement dit : vous ne pourrez pas toujours “récupérer” les problèmes thyroïdiens en vous nourrissant différemment.

Pour autant, rien ne vous empêche d’adopter un régime propre à améliorer les problèmes au niveau de la thyroïde. Un spécialiste saura vous renseigner à ce propos, mais nous pouvons vous donner quelques pistes :

  • Le yaourt (“grec” et donc nature de préférence) garantit un certain apport en iodine. Certains patients atteints à la glande thyroïde témoignent d’une déficience au niveau de ce nutriment (source).
  • Le lait, particulièrement les variantes riches en vitamines D, peut constituer un bon allié. Encore une fois, si l’on en manque, les risques de complications thyroïdiennes sont plus élevés (source).
  • Les baies, eu égard à leur forte teneur en antioxydants, ont de quoi aider vos fonctions vitales dans leur ensemble, et cela concerne évidemment la fameuse glande.
  • Le poisson, tout comme le yaourt, peut faire un certain effet grâce à l’iode qui le compose !

Bon à savoir

Encore une fois, chaque corps peut avoir des réactions différentes. De manière un peu sournoise et dans certains cas particuliers, les produits laitiers peuvent provoquer des problèmes digestifs (typiquement dans le cadre d’une intolérance au lactose). Dès lors, si votre ventre gonfle alors que vous avez bu un beau verre de lait… cela ne veut pas dire que votre thyroïde est en alerte !

Oui, c’est toujours plus compliqué qu’on ne l’imagine, mais chez Mon Parrain Santé nous tenons à vous faire comprendre qu’il n’y a pas d’aliments miracles.

Certaines denrées peuvent être très positives selon les cas, mais… contre-productives dans d’autres. L’important est aussi d’écouter votre corps et d’éviter les excès.

La thyroïde et l’effet de ventre gonflé : notre bilan

Vous l’avez remarqué : la thyroïde est une “pièce” capitale de notre formidable machine corporelle. Sa mission de la plus haute importance peut être compromise par de nombreux facteurs.

Dans tous les cas, il faut éviter de se lancer dans l’automédication et aborder le problème avec un spécialiste.

Pour ce qui est du rapport avec le ventre gonflé, nous n’avons pas de réponse définitive à apporter. Il est sûr que dans certaines situations, les symptômes liés au système digestif peuvent être imputés à un dysfonctionnement thyroïdien. Mais certains patients ont des problèmes dans les deux zones… sans que cela soit lié.

Maintenant que vous connaissez toutes les possibilités, nous ne pouvons que vous encourager à prendre soin de votre corps !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *