brûlure-d'estomac-miel

Manger du miel pour lutter contre les brûlures d’estomac

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le miel peut être un bon moyen de lutter contre les reflux gastriques et les brûlures d’estomac que ces derniers provoquent. Vous ne comprenez pas le lien ?

Vous voulez en savoir davantage, car nous avons piqué votre curiosité, telles des abeilles ? Chez Mon parrain Santé, nous tenons à satisfaire toutes vos requêtes, alors une petite virée dans la ruche s’impose !

Manger du miel pour lutter contre les brûlures d’estomac revient à utiliser un remède naturel. Cela ne remplace pas la consultation d’un spécialiste, mais peut contribuer à l’apaisement de certaines douleurs harassantes et réguler certains mécanismes du système digestif. De nombreuses propriétés du miel expliquent pourquoi il a cette vertu, telles que sa teneur en antioxydant ou sa texture particulière qui permet d’apaiser les muqueuses de l’œsophage.

À travers cet article, nous allons vous expliquer plus en détail ce phénomène étonnant. Vous pourrez ajouter une corde mielleuse à votre arc si des crises douloureuses gâchent vos journées ou vos nuits.

Études et faits scientifiques à l’appui, vous saurez tout sur ce remède peu connu mais qui pourrait bien faire le buzz… ou le bzzzz !

Pourquoi le miel est-il bon pour la santé ?

Avant d’étudier plus précisément la manière dont le miel agit sur les brûlures d’estomac, nous tenons à vous dresser une petite liste des bienfaits du miel sur la santé.

  • Ce nectar des ruches, bien qu’à des degrés différents selon les variétés, est aussi riche en antioxydants que certains fruits et légumes. Il peut donc participer à la prévention de maladies, en boostant le système immunitaire (source).
  • Certes riche en calories comme on le voit dans ce tableau de référence, il apporte justement les calories nécessaires à votre corps sans pour autant occasionner une prise de poids… à condition de ne pas en avaler tout un pot chaque jour, évidemment !
  • Connu pour ses propriétés antibactériennes, il est utilisé depuis des siècles dans la lutte contre certaines infections.

Le miel et les remontées acides

Le miel est mis à profit par certains spécialistes adeptes d’options naturelles pour lutter contre les reflux acides (source).

Ces reflux sont souvent la cause de douleurs pénibles au niveau du ventre (c’est plus scientifiquement l’œsophage qui est en cause). 

Pour comprendre l’effet que le nectar des abeilles peut avoir dans ces cas-là, il faut se rappeler que cette substance dorée est particulièrement dense, visqueuse. Elle va en quelque sorte « empâter » votre système pour réguler l’effet de l’acide.

Ce phénomène a notamment été décrit dans une recherche scientifique du British Medical Journal. On y apprend, littéralement, que cette délicieuse denrée peut avoir un effet « barrière » propre à limiter les reflux gastriques.

Le saviez-vous ?

Le miel est particulièrement prisé dans le cadre de la médecine indienne « Ayurveda », qui en fait un aliment essentiel pour traiter des problèmes de santé aussi variés que les lésions corporelles, ou, justement, les problèmes gastriques.

Comment et quand consommer du miel pour les brûlures d’estomac ?

Attention : le miel n’est pas un remède unique et suffisant dans le cadre de certains problèmes nécessitant absolument la consultation d’un spécialiste.

Cette précaution prise en compte, vous pouvez imaginer plusieurs moments stratégiques pour que le miel vienne aider le système digestif à faire correctement son travail :

  • Au petit-déjeuner, le miel a parfaitement sa place sur la table. Vous ferez le plein de vitamines tout en profitant de son goût exquis. Dans la même mouvance, vous offrirez à votre œsophage du « matériel » pour réguler, idéalement empêcher les reflux gastriques pendant la journée.
  • À midi, vous pouvez imaginer un thé auquel vous ajouterez un petit nuage de miel (bon, ça se dit plutôt pour le lait, c’est vrai… !). Cela peut remplacer le café, généralement moins indiqué en cas de problèmes au niveau digestif.
  • Le soir, pourquoi ne pas ajouter un peu de miel à vos recettes ? Attention, évidemment, à ne pas annuler les effets positifs de cette denrée en la mélangeant à des aliments déconseillés.

Vous pourriez aussi aimer lire…

Quels autres aliments peuvent aider contre les brûlures d’estomac ?

Le miel est donc un bon allié en cas de reflux gastriques et peut aider à prévenir certaines souffrances.

En bonus, car nous aimons vous fournir toutes sortes d’informations chez Mon Parrain Santé, voici quelques autres aliments particulièrement indiqués dans ces situations douloureuses :

Ces aliments qui peuvent vous aider à lutter contre les brûlures d’estomac

  • Les bananes. Nous vous les décrivions déjà comme étant bonnes pour le foie dans un autre article, et nous réitérons cette information ! Nous ajoutons que ces beaux fruits jaunes peuvent contribuer à la lutte contre les douleurs stomacales. Cela peut s’expliquer par leur forte teneur en potassium. Le potassium est considéré par de nombreux scientifiques comme étant favorable à la bonne gestion des flux gastriques (source).
  • Le gingembre. Nous en vantions les mérites dans une autre publication. Cette plante a de nombreuses vertus et peut « réparer » le corps à bien des égards. Elle aussi est très intéressante pour limiter, voire chasser les brûlures d’estomac.
  • Le couscous. Attention, cela n’englobe pas tout ce qu’on peut ajouter à ce plat. Mais la semoule en elle-même aura de quoi apaiser certains problèmes liés aux reflux acides.

Le saviez-vous ?

Bien que présentant de nombreuses vertus dont nous vous avons déjà parlé sur notre site, la tomate n’est absolument pas indiquée en cas de brûlures d’estomac. Ce légume (d’un point de vue alimentaire, puisque c’est biologiquement un fruit…) est beaucoup trop acide et vient donc aggraver les problèmes liés aux reflux gastriques.

Notre bilan : le miel, un allié naturel contre les brûlures d’estomac

Nous ne le dirons jamais assez : il est important de varier son alimentation, et consommer du miel à longueur de journée n’est pas une bonne idée.

Aussi, comme on le mentionnait plus tôt, certaines douleurs stomacales peuvent constituer les symptômes de problèmes plus graves et il ne faut donc pas chercher à les « cacher » trop longtemps.

Si vous gardez ces avertissements en tête, alors n’hésitez pas à faire confiance aux abeilles. Faites-vous plaisir régulièrement en dégustant quelques lampées de miel. Cela limitera, ou idéalement évitera les peines de la panse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *