kefir-et-perte-de-poids

Le kéfir : une belle option minceur ? 5 raisons

Le kéfir est une boisson peu connue des Français, et c’est bien dommage. Obtenue à partir de la fermentation du lait de vache ou de brebis notamment, elle pourrait avoir un effet très positif quand on souhaite perdre du poids.

Toujours soucieux de dénicher des informations originales, nous avons mené notre enquête à ce sujet.

Bien sûr, les constats à venir sont basés sur des sources scientifiques. Nous pensons kéfir… heu, que faire preuve de rigueur est important !

Dans les lignes à venir, vous allez découvrir 5 raisons pour lesquelles le kéfir mérite sa place dans votre panthéon des comestibles permettant de mieux gérer son poids.

Bien sûr, ce n’est pas une potion miracle que nous vous proposons, comme tant de sites voudraient vous faire croire ou cliquer…

Mais tous les conseils sont bons à prendre, n’est-ce pas ?

1. Le kéfir est riche en probiotiques

Selon un mécanisme lié aux acides gras (que nous ne détaillerons pas ici, les probiotiques peuvent favoriser le sentiment de satiété (source).

Et vous l’aurez compris : le kéfir est riche en probiotiques, justement.

C’est d’ailleurs le cas de nombreux produits laitiers. De manière générale, les probiotiques sont connus pour leur effet positif sur la digestion. Ils favorisent l’intégrité de la flore intestinale.

2. Cette boisson contient du calcium

Le kéfir accuse une bonne teneur en calcium (source). Oui, on associe davantage ce minéral à la fortification des os.

Mais il peut aussi contribuer à la perte de poids, eu égard à son effet sur les graisses (source).

Attention : il ne faut pas exagérer cet effet. C’est surtout lorsqu’un individu doit suivre un régime pauvre en calories que l’effet s’observe.

Une chose est sûre : vous aurez aussi « droit » à votre apport en calcium si vous préférez le kéfir au lait traditionnel.

3. Le kéfir a une bonne teneur en CLA

Les passionnés de diététique reconnaîtront peut-être le sigle « CLA ». C’est un terme anglais, qui une fois traduit devient « acide linoléique conjugué ».

Particulièrement présent dans le lait fermenté – dont le kéfir – il aurait un rôle positif lorsqu’une personne cherche à brûler des graisses.

Dans cette étude, il est expliqué que malgré des avis discordants, des expériences ont permis de faire un lien entre la lutte contre l’obésité et les aliments naturellement riches en CLA.

Encore une fois, la corrélation n’est pas révolutionnaire, mais c’est une vertu de plus que l’on peut noter.

4. Ce lait fermenté garantit un apport en protéines

Ce n’est pas forcément ce qu’on répète le plus dans le domaine de la nutrition, et pourtant : les protéines ont de quoi contribuer à la perte de poids (source).

En effet, une alimentation qui en contient permet de réguler la faim, accélérant le sentiment de satiété.

L’effet est pour ainsi dire global : ces chaînes d’acides aminés ont un impact sur le métabolisme. Les fonctions digestives, entre autres, s’en voient améliorées.

C’est notamment une opportunité pour les végétariens (mais, attention, pas pour les végétaliens, étant donné que c’est un produit d’origine animale).

5. Le kéfir : une alternative à certains laits trop caloriques

Le kéfir est moins calorique que certains laits entiers vendus sur le marché.

Sa consommation régulière peut permettre d’éviter ou de limiter l’ingestion de certaines boissons trop lourdes.

On est ici face à une simple question de planning alimentaire : ce breuvage peut venir remplacer celui que vous buviez jusqu’ici au petit-déjeuner.

Le kéfir pour perdre du poids : notre bilan

On vient de le voir, le kéfir peut aider à perdre du poids, pour plusieurs raisons. Sa teneur en probiotiques, en calcium, en CLA et en protéines a de quoi favoriser certains mécanismes d’assimilation alimentaire et provoquer plus rapidement la satiété.

Aussi, il peut prendre la place de laits trop gras, qu’on juge à tort inoffensifs quand il s’agit de garder la ligne. 

Mais il ne faut pas s’attendre à des résultats manifestes et rapides. Le kéfir peut s’inscrire dans un régime alimentaire propre à perdre des kilos.

Mais en abuser peut avoir l’effet inverse ou du moins compromettre le processus.

Avant d’intégrer cette denrée à votre planning alimentaire, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. Il saura vous guider. De notre côté, nous constatons que le kéfir fait l’objet de certaines louanges sur certains sites spécialisés.

Cette newsletter, rédigée par des pharmacologistes, va jusqu’à parler… de « magie » !… Bon, comme vous le savez, chez Mon Parrain Santé, ce genre de termes ne nous séduit pas vraiment.

Mais il est vrai que les vertus de cet aliment méritent d’être davantage mises en valeur. D’ailleurs, en mélangeant « kéfir », on obtient « kiffer ». Pas mal, non ?

Dans tous les cas, n’oubliez pas de limiter les excès et d’équilibrer votre alimentation. Nous, on retourne regarder Un tramway nommé kéfir. Enfin, je crois que c’est le titre…

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir