sommeil-et-perte-de-poids

Les 5 effets étonnants du sommeil sur la perte de poids

Vous vous demandez peut-être si bien dormir a un effet positif sur le poids, car vous savez à quel point un sommeil de qualité offre des effets positifs sur la santé physique et psychique.

On peut vous le dire tout de suite : votre intuition est la bonne ! Encore une fois, la régénération de notre corps pendant la nuit affiche des vertus très intéressantes.

Nous vous proposons justement une liste de 5 effets positifs étonnants – mais au final assez logiques ! – que produit une nuit complète sur la perte de poids et des conseils à appliquer pour favoriser la perte de poids pendant le sommeil.

Attention : cela ne doit pas vous empêcher de surveiller votre alimentation ou de faire du sport. Bien dormir “seulement” ne suffit pas pour mincir !

Toutefois, c’est une excellente habitude pour mettre toutes les chances de son côté, dans le cadre d’un régime par exemple.

1. Se coucher plus tôt et dormir davantage… permet de moins grignoter

Cette raison peut paraître un peu absconse… et pourtant, en grattant légèrement, on réalise que c’est assez pertinent ! 

Il a été prouvé scientifiquement (source) que plus l’on repoussait le moment d’aller se coucherplus grandes étaient les chances de céder au “snack” nocturne.

Ce n’est bien sûr pas une observation valable pour tout le monde. Certaines personnes sont si déterminées à ne pas manger entre les repas (ou après le dîner, en l’occurrence) qu’elles n’oseraient jamais s’offrir une denrée tardivement.

Mais de manière générale, aller dormir jugule les risques de céder à la tentation. En effet, il est tout de même plus rare qu’une fringale réveille un individu au milieu de la nuit.

Généralement, ce sont les envies elles-mêmes qui se réveillent, alors que vous êtes devant la télévision… et si vous craquez, voici quelques idées d’aliments à grignoter devant la télé sans grossir.

Le saviez-vous ?

Non, ce n’est pas un prétexte inventé par les parents pour éloigner leur progéniture des écrans… Ce qu’on dit à propos de la manière dont manger devant la télévision favoriserait la prise de poids a été réellement observé dans le cadre scientifique (source). En quelques mots, c’est le manque de concentration au moment de se nourrir qui conduirait le corps à “bâcler” l’assimilation des aliments.

2. Bien dormir aide à mieux choisir son alimentation

Le lien entre le planning alimentaire et la qualité du sommeil ne semble pas vraiment évident de prime abord.

En réalité, il faut comprendre que de nombreux mécanismes inconscients régissent la manière dont nous nous alimentons.

Parmi eux, il y a cette propension du cerveau à nous guider vers ces sources d’énergie que représentent les comestibles.
Selon les chercheurs qui ont signé ce travail de recherche

  • Moins on dort, plus nous allons (sans le savoir vraiment) nous mettre en quête d’aliments caloriques.
  • C’est un mécanisme de compensation qui se met en branle : le sucre, par exemple, devient une opportunité de “revitaliser” certaines parties du corps, cette revitalisation qui a été compromise par la partielle privation de sommeil.
  • Vous l’aurez compris : dormir suffisamment permet d’optimiser le travail de “récupération” indispensable au maintien d’une bonne santé, et cela s’étend à la gestion des aliments ; par inférence à la perte de poids.

À noter

Bien dormir aide donc à choisir correctement son alimentation… L’inverse est vrai aussi ! Découvrez justement notre large sélection d’articles sur ces denrées capables d’impacter positivement votre poids. Par exemple, dans cet article, nous vantions les mérites du quinoa consommé le soir pour aider à maigrir !

3. Bien dormir permet de réguler l’appétit

Les hormones jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre corps.

Ce sont, pour ainsi dire, des messages envoyés et reçus aux quatre coins de notre machine anatomique, qui ont une influence indéniable sur notre comportement.

Quand il s’agit du lien entre le sommeil et l’appétit, ce sont deux hormones répondant aux doux noms de « ghréline » et “leptine” (on pourrait presque en faire le duo d’un show télévisé… tout en évitant de manger devant) qui font la différence (source).

En effet, plus le sommeil est perturbé ou court, plus elles circulent.

Et vous l’aurez sans doute compris : ce sont des hormones de la faim. Par truchement, en réduisant les chances de vivre des épisodes de fringales causés par ce duo, vous favorisez votre perte de poids.

4. Une mauvaise qualité du sommeil peut impacter la propension à faire des exercices physiques

Comme vous le savez, l’exercice physique fait partie des moyens phares pour se maintenir en bonne forme et s’inscrit dans la large panoplie de stratégies permettant de perdre du poids.

Et justement, mal dormir a pour conséquence plus ou moins directe d’amoindrir notre résistance aux efforts, et d’altérer notre motivation à se lancer dans une activité sportive régulière (source).

 Cette corrélation s’explique de plusieurs manières, et il n’y a pas de quoi s’endormir : c’est au contraire assez passionnant !

  • Plus vous faites du sport, plus rapidement vous rejoindrez les bras de Morphée. Bon, en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. En effet, d’autres facteurs sont susceptibles de compromettre ce lien de cause à effet. Par exemple, si vous venez de boire un litre de café juste avant d’aller au lit… minces sont les chances pour que votre footing d’il y a quelques heures ait un impact réel.
  • Pour faire du sport… encore faut-il en avoir la motivation ! Et justement, si vous êtes trop fatigué(e) parce que votre corps n’a pas pu suffisamment récupérer pendant la nuit… La tentation de rester sur son canapé ou sa chaise de bureau risque d’être très forte.
  • Il y a un lien d’interdépendance passionnant entre l’exercice physique et le sommeil. Jugez plutôt : dormir permet d’améliorer ses compétences sportives. De la même manière (ou à l’inverse, à vous de voir l’angle qui vous sied !), faire des efforts physiques prépare le terrain pour une nuit plus réparatrice.

Bon à savoir

Si le dopage est aussi sévèrement et strictement surveillé dans le domaine du sport, ce n’est pas que pour l’aspect réglementaire ou pour des raisons d’équité entre les concurrents. Les produits dopants ont un impact terrible sur l’équilibre hormonal ; par ricochet sur les cycles d’alimentation et de sommeil. Ces drogues envoient de fausses informations au cerveau.

5. Mal dormir peut augmenter le stress… qui lui-même favorise la prise de poids

C’est assez connu : le stress a un impact important sur notre propension à prendre du poids… et compromet, forcément, notre chance d’en perdre.

Cette étude a consisté à se focaliser sur une cohorte américaine, mais c’est un exemple parmi de nombreuses observations menées à travers le monde. Les chercheurs y déterminent le grand nombre de corrélations entre la réaction de notre corps face à des événements difficiles et les fluctuations de notre charge pondérale.

Au gré de ce travail de recherche, sobrement intitulé “Sleep and obesity” (Sommeil et obésité), on apprend qu’un sommeil de pauvre qualité était parfois synonyme de perturbation au niveau du taux de cortisol circulant dans le sang.

Le cortisol fait justement partie de ce qu’on pourrait appeler “l’hormone du stress”. En cas de prolifération, il peut également perturber l’équilibre glycémique.

Là encore, on retrouve un triste cercle vicieux. Le manque de sommeil… peut causer du stress. Et le stress… risque d’entraîner des perturbations lors de vos nuits ! Dans tous les cas, cela ne fera pas bon ménage avec des objectifs minceur.

Ce qu’il faut comprendre

Avoir une “vie équilibrée” n’est pas qu’un vague concept réservé aux méthodes de développement personnel. Il y a vraiment une idée scientifique, pour ne pas dire chimique derrière.

La circulation des hormones, la gestion du sucre, l’état du système nerveux eu égard au stress encouru sont autant de facteurs qui influent sur notre santé.

Nous vous rendons cela dit attentif sur un point : il est impossible d’avoir “tout juste”. Parfois, on a envie de craquer pour une gourmandise.

Une soirée géniale entre amis nous conduit à dormir un peu moins longtemps. Cela ne signifie pas que la perte de poids, ou du moins son maintien, devient soudainement impossible !

En revanche, il est sage de vite rétablir le tir, en passant une bonne nuit réparatrice dès la prochaine opportunité.

Nos conseils pour favoriser la perte de poids pendant le sommeil

Nous avons voulu établir une liste rapide d’habitudes saines à mettre en pratique pour maigrir pendant le sommeil, voici donc nos 10 suggestions :

  1. Dormez suffisamment.
  2. Mangez un dîner léger et à un horaire fixe.
  3. Faites des exercices physiques durant la journée.
  4. Dormez dans une chambre plus fraîche et dans le noir.
  5. Ne buvez pas d’alcool avant de vous coucher.
  6. Évitez les écrans avant de dormir, préférez un livre.
  7. Couchez-vous plus tôt.
  8. Relaxez-vous en respirant, en méditant ou en vous étirant.
  9. Ne grignotez pas avant de dormir.
  10. Investissez dans une meilleure literie si besoin.

Un sommeil réparateur : un des meilleurs moyens de perdre du poids ?

Dans une société consumériste excessivement basée sur l’apparence, perdre du poids est un objectif très souvent poursuivi. Une chose est sûre : il n’y a pas de recette miracle.

Si une publicité vous promet de perdre dix kilos en deux semaines… elle parle sûrement du poids en pièces de monnaie qui vont tomber de vos poches !

Plus sérieusement, faire fondre des kilos en trop passe surtout par une bonne hygiène de vie. Faire du sport, grignoter le moins possible ou tout simplement s’épanouir participe à la régulation globale des fonctions corporelles.

Parmi les grands piliers du bien-être, il y a le sommeil. On sous-estime souvent son impact sur notre santé. Si vous dormez bien et suffisamment, un effet boule de neige positif sera rapidement produit. Vous pourriez perdre du poids au bout d’un certain temps !

Mais attention : nous n’utilisons pas le conditionnel pour rien. Chacun suit son propre parcours.

N’hésitez pas à consulter un spécialiste. Ne baissez pas les bras si les résultats sont en deçà de vos ambitions. Même si la route s’avère parfois longue, vous pouvez y arriver !

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir