banane-et-constipation

Banane et constipation : peut-elle la soigner… ou la provoquer ?

De nombreux internautes se demandent si la banane est susceptible de provoquer des épisodes de constipation. D’autres sont confrontés au problème, et nourrissent au contraire l’espoir que ce joli fruit jaune puisse soulager leurs maux.

Alors, où se trouve la vérité ? Mon Parrain Santé, vous révèle le résultat de ses investigations sur le lien entre la banane et la constipation.

Soyons clairs : selon les scientifiques, la banane permet de soulager la constipation (même si certains exagèrent cette corrélation). La raison est simple. Ce fruit jaune délicieux regorge de fibres, ces nutriments d’origine végétale connues pour favoriser le transit intestinal.

On peut aussi lire, sur Internet, que cette denrée provoque les épisodes de rétention fécale… mais rien ne vient vraiment étayer cette théorie.

Voici maintenant plus de détails sur la corrélation fascinante entre le repas préféré des singes et ces moments de constipation où les selles semblent s’être endormies au milieu de la route. Comme toujours, nous nous basons sur des sources fiables !

Banane et constipation : cette richesse en fibres qui fait toute la différence

Chez Mon Parrain Santé, nous hésitons presque à cultiver une bananeraie. En effet, c’est loin d’être la première fois que nous évoquons ce fruit sur notre blog. Dans cet article par exemple, nous abordions un sujet analogue : la banane est-elle compatible avec une gastrite.

Nous avons donc eu souvent l’occasion d’expliquer à quel point ce fabuleux comestible jaune était riche en fibres. Et nous le répétons, parce que c’est ce qui explique, principalement, son effet positif sur les problèmes de constipation.

En effet, une banane de taille moyenne contient en moyenne 2.7g de cet apport alimentaire (source). Cela en fait l’un des fruits qui contient le plus de fibres. Tout simplement.

Il faut comprendre que ces composés végétaux aident à l’absorption de l’eau. Par conséquent, elles permettent une circulation plus fluide de la matière fécale (source).

Tout cela semble parfait, n’est-ce pas ? 

Attention. Ne vous précipitez pas sur vos médicaments laxatifs pour les jeter aux toilettes. En réalité, il y a un bémol. Voyons pourquoi.

Les bananes favorisent le transit intestinal : exagère-t-on ce phénomène ?

Oui, les bananes sont riches en fibres.

Oui, les fibres s’avèrent utiles à favoriser le transit intestinal.

Revenir sur ces affirmations relèveraient de la schizophrénie intellectuelle. Toutefois, il convient de ne pas trop s’emballer. Il est tout de même rare qu’un médecin prescrive ces denrées pour améliorer l’évacuation des selles

En fait, ces aliments jaunes peuvent aider à aller aux toilettes plus souvent. Mais leur effet global n’est pas si impressionnant. 

En conclusion de cette étude, par exemple, les chercheurs expliquent que…

  • Les fibres alimentaires contribuent à augmenter la fréquence des selles, comme on vient de le dire.
  • Ce fruit ne semble toutefois pas avoir d’impact sur la consistance des excréments. Or ladite consistance joue un rôle au moment de l’évacuation.
  • De même, notre fameux aliment exotique ne vient pas particulièrement compléter l’effet d’un traitement laxatif.

Vous êtes peut-être déçu(e) en lisant ces lignes, étant donné la bonne réputation de ce fruit au moment d’affronter les problèmes de constipation

Il faut comprendre que les fruits et les légumes, notamment, sont de bons compagnons pour mener une vie saine. Ils sont même indispensables. Mais en cas de vrais problèmes médicaux, ils ne font généralement pas le poids. 

Leurs effets restent trop peu “puissants” pour vraiment compenser les dysfonctionnements.

Cela dit, peut-on aller jusqu’à affirmer que la banane présente… des risques au niveau de la rétention des selles ?

Le saviez-vous ?

Les bananes vertes sont un peu moins populaires en France. Elles présentent pourtant des bienfaits divers. Les glucides dont elles se composent entraînent, par un mécanisme complexe, la production d’acide gras à chaîne courte (source). Ces derniers ont un impact positif sur le système digestif et contribuent à son bon fonctionnement.

N’hésitez pas à varier les plaisirs en donnant sa chance à la variante verte de ce joli fruit !

La banane : peut-elle vraiment provoquer des épisodes de constipation ?

La récente crise pandémique nous a permis de le constater : les scientifiques ne sont pas toujours d’accord. C’est d’ailleurs ce qui fait le sel de la recherche.

Nos connaissances sur le monde sont perpétuellement remises en cause. Ou du moins en question.

Le rôle que la banane peut jouer concernant notre propension à la constipation ne fait pas exception. Il est, lui aussi, soumis à des contradictions. Bon, évidemment, cela n’a pas eu autant de visibilité que les débats sur le COVID19. Mais il y a bien une tension intellectuelle ! 

En effet, le consensus tend plutôt vers un effet positif, comme on l’a vu, sans qu’il s’agisse de crier au remède miracle. 

Toutefois, une étude allemande, parmi d’autres, a conduit les spécialistes à tirer des conclusions différentes. Dans leur classement des aliments qui risquent de favoriser une rétention des selles, notre fruit jaune… est troisième. Seuls le chocolat et le pain viennent lui voler la vedette.

Que peut-on faire de cette information ? En réalité, pas grand-chose. 

Nous n’entendons pas dévaloriser les scientifiques qui ont signé ce travail, évidemment. Mais les effets ont été observés sur la base d’observations précises, impliquant une cohorte délimitée.

Si l’on prend un peu de hauteur, si l’on s’en remet aux statistiques, la banane ne semble pas spécialement dangereuse en termes de constipation. Au contraire.

Banane et constipation : ce qu’il faut retenir

Un sujet aussi précis que celui-ci peut parfois conduire à des constats passionnants. 

En l’occurrence, on remarque que des investigations plus poussées restent nécessaires, pour déboucher sur une conclusion satisfaisante

À ce stade, nous nous contenterons d’un constat intermédiaire. La banane ne semble pas compter parmi les denrées qui perturbent la bonne circulation des selles. On dit même que leur teneur en fibres aideraient à réguler le transit intestinal.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à un changement radical. N’oubliez pas de manger équilibré, de surveiller les quantités et de consulter un spécialiste en cas de complications !

Pour conclure, nous souhaitons un excellent transit intestinal à tous les singes de la planète. Si l’on en croit la majorité des chercheurs, ils ont fait un excellent choix. Chapeau.

Vous aimez notre contenu ? Recevez notre newsletter :

Tenez-vous informés ! Nous nous ferons un plaisir d’alimenter votre boîte mail de conseils sur la santé et le bien-être, fondés sur la recherche scientifique.

Votre vie privée est importante pour nous. Vos informations ne seront jamais partagées ni vendues à des tiers.

Les 5 meilleures tisanes pour dormir